• ANCELY FREY Flavien


☐ 14/9/2022

Génération climat demande plus d'efficacité en actes ! Colmar a besoin d'un vrai cap pour engager massivement des politiques locales de sobriété. Le temps presse.

Des débats ô combien nécessaires et agréablement constructifs en commission Ressources de la Ville de Colmar :

• Notre ville et notre agglomération doivent d'urgence muscler le déploiement des énergies renouvelables (chauffe-eaux solaires, panneaux et ombrières photovoltaïques, récupération des eaux de pluie, installation de mini-turbines hydroélectriques, retraitement intégral de l'eau des piscines municipales, géothermie, recyclage des boues d'épuration etc.) sur leur parc immobilier.

• Les Collectivités ont un devoir d'exemplarité en matière de constructions neuves (applications des dernières normes énergétiques en terme d'isolation, installation de pompes à chaleur, bâtiments BBC voire à énergie positive etc.).

• Les différents sites sur lesquels travaillent nos agents et où se déploient leurs missions pourraient être bien plus sobres (température de chauffage idéale, utilisation raisonnée de la climatisation, installation de détecteurs de mouvements sur les systèmes d'éclairage intérieur et extérieur, généralisation des arrosages goutte-à-goutte sur les espaces verts, appareils de mesure de la consommation d'eau anti-gaspillage, toitures peintes en blanc, accélération de la débitumisation et donc désimperméabilisation des sols etc.).

• Il faut saisir toutes les aides et subventions existantes, mobiliser toutes les ressources à notre disposition pour atteindre des OBJECTIFS CLAIRS ET AMBITIEUX, lisibles du grand public, qui devront être formulés au plus vite dans notre futur Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) comme la loi nous y oblige.

• La Collectivité a également un rôle de moteur à jouer grâce à la commande publique et à ses volumes d'achats conséquents (critérisation écologique, mise en place d'un SPASER Schéma de Promotion des Achats Socialement et Écologiquement Responsables sur 5 ans, priorisation des aides aux entreprises vertueuses sur le chemin de la transition etc.).





☐ 7/9/2022

Flavien Ancely Frey
Élu écologiste de Colmar
Secrétaire Général du Mouvement Européen 68

Je recherche des bénévoles pour l'action du 23 septembre 2022, si intéressé(e)s.

Contact :
• 06 23 02 87 39


☐ 16/6/2022

Législatives 2022 (Colmar)

[POSITION PERSONNELLE]
RSA contre Bénévolat : c'est toujours et encore non.
Territoires Zéro Chômeurs De Longue Durée : c'est toujours et encore oui.

Madame la Ministre Brigitte Klinkert, qu'attendait feu la majorité LREM pour généraliser le dispositif TZCDLD au plan national ?

Le RSA Vendanges était une mesure entendable.

Mais vous rendez-vous compte de la violence sociale inouïe que représente le conditionnement de l'obtention du RSA à l'exécution d'heures de bénévolat ? Il s'agit d'une stigmatisation par l'État des personnes contraintes de demander, dans leur écrasante majorité pour quelques semaines à peine, juste le temps de retomber sur leurs pattes, ces minima sociaux qui ne suffisent même pas à s'alimenter et se vêtir.

Plus grave : le risque est que ces forçats se substituent à des recrutements pérennes de postes SALARIÉS dans les domaines de l'aide à domicile, dans nos hôpitaux exsangues (besoin criant d'aides-soignants, d'ASH etc.), dans les secteurs du CARE, de l'assistance aux seniors, de l'entretien et de l'hygiène.

Avec un risque donc de concurrence entre cette activité ponctuelle imposée, non diplômante, sans formation préalable, précarisante, un auto-dumping social pire que les minijobs allemands sur le déclin, versus des besoins durables qui nécessiteraient des dizaines de milliers de recrutements, de la formation et davantage de reconnaissance/valorisation, partout dans le pays.

Ce calcul court-termiste est vraiment néfaste !
 




☐ 14/6/2022

Législatives 2022 (Colmar)

RAPPEL UTILE AU SUJET DU DÉPUTÉ SORTANT YVES HEMEDINGER

En réaction à sa déclaration dans l'article des DNA du 14 juin « Quels reports de voix au second tour ? »

Aucun contenu, ni écologique, ni social n'est à trouver du côté du député sortant Monsieur Yves HEMEDINGER ni plus globalement de l'aile droite ciottiste radicale du désormais mal-nommé parti Les Républicains dont il se revendique.

Chez ce Janus à deux visages, uniquement de l'intolérance, de la stigmatisation voire parfois de la haine systémique des minorités :
Engagé tout d'abord à l'UNI, pour la casse du système universitaire français gratuit, puis devenu Premier Adjoint de feu l'autocratique et despotique Gilbert Meyer, maire aux côtés duquel il est réputé avoir noué des alliances électorales faustiennes avec le Front National, parti fasciste issu de l'OAS et héritier de Maurras, devenu depuis Rassemblement National, leur ayant permis de ne pas avoir de candidature d'extrême droite de 1995 à 2020 face à eux aux élections municipales,
Il a soutenu les gouvernements Sarkozy/Fillon qui ont saccagé l'hôpital public et la police par le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.
Il a défendu la soit disant « Manif pour Tous » et est allé jusqu'à refuser, en quasi illégalité, de célébrer des unions de couples de même sexe.
En réalité, son activité est dirigée dans sa globalité vers la défense tenace des intérêts des grandes multinationales, ainsi que des lobbies polluants et écocides, contre toute raison environnementale, pour le maintien des dominants et du système en place : présidentialisme, agro-industrie, Françafrique, patriarcat...
Son camp, c'est celui du MEDEF et des patrons de multinationales comme Total Énergies, Lagardère, Bouygues, Dassault ou encore Bolloré.
Son camp c'est celui des conservateurs "religieux" de tout poil, qui prônent la haine plutôt que la tolérance.
Son camp, c'est celui du patriarcat toxique d'Éric Zemmour, qui aimerait cantonner la "femme-ventre" à un rôle subalterne dans la société.
Son camp, c'est celui de la stigmatisation quotidienne de nos concitoyennes et concitoyens de confession musulmane, pourtant pacifiques et discrets dans la pratique de leur foi dans leur très écrasante majorité.
Avec Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez, qui se revendiquent tous deux de Margaret Thatcher, il défendra la levée de l'âge de départ plancher à la retraite à 65 puis à 67 ans, comme dans d'autres pays européens.
Beau et habile PARLEUR, celui-ci promet tout et son contraire à qui veut bien l'entendre.
Mais les promesses n'engagent que les personnes NAÏVES qui feraient l'erreur de les croire !
Travailleurs, salariés, précaires, smicards, indépendants, artisans, petits commerçants, artistes, infirmières, profs, travailleurs sociaux, Gilets jaunes, familles nombreuses, classe moyenne... ne tombez pas dans le PANNEAU !
#LaChèvreDeMonsieurSeguin Une fable à relire
EN CONSÉQUENCE PAS UNE SEULE VOIX DE LA Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale - NUPES NE DOIT ALLER à Yves Hemedinger !
Cette guerre des droites ne nous concerne plus.
Source des illustrations : https://parlementerre.fr/deputes/Yves_Hemedinger
#UrgenceClimatique #UrgenceSociale Agir Pour l'Environnement
DNA Colmar - Guebwiller










☐ 12/6/2022

Législatives 2022 (Colmar)

Merci à toutes les électrices et tous les électeurs qui nous ont accordé leur confiance sur notre magnifique circonscription Colmar et Plaine du Rhin !
Votre soutien nous oblige et nous poursuivons le combat à vos côtés, pour laisser un monde vivable à nos enfants et petits-enfants.
La campagne nationale continue !
Opposons à Emmanuel Macron une puissante force DÉTERMINÉE ET CONSTRUCTIVE.
Le 19 juin, votez partout où cela est possible, pour les candidates et les candidats de la




☐ 10/6/2022

Aménagement de la place de la Cathédrale

J'étais ce soir au Pôle Média-Culture Edmond Gerrer de la Ville de Colmar pour assister à la présentation aux habitants de l'avant-projet de végétalisation et de piétonnisation de la place de la Cathédrale.
Cet avant-projet a été salué par les personnes présentes.
Un projet ambitieux qui tient compte des contraintes d'accès des secours et de mise en valeur du patrimoine soumis aux Architectes des Bâtiments de France.
1.100 places de parking sont disponibles dans un rayon de ~500 mètres. Les livraisons et les déchargements de courses seront possibles en matinée et en soirée pour les riverains (dûment déclarés). Des dérogations de circulation s'appliqueront pour les ambulanciers et les taxis. Il n'y aura donc absolument aucun problème de stationnement.
L'intermodalité sera encouragée et devra jouer à plein grâce à la navette électrique cœur de ville. De même, un local à vélo protégé sera installé dans une rue adjacente.
Le groupe Vivre Colmar restera vigilant quant à la mise en œuvre de tous les moyens nécessaires pour l'atteinte de cet objectif primordial.
La Grand'rue sera au 4/5èmes fermée à la circulation d'ici l'an prochain puis complétement piétonne à partir du 1er janvier 2024.
Habitants et riverains se disent favorables aux systèmes bornes montantes électriques, lesquels pourraient voir le jour une fois l'aménagement urbanistique et naturel de la place terminé.
Le dernier kiosque à journaux du Haut-Rhin devra hélas céder la place à de la végétation. Celui-ci n'est en effet pas classé bâtiment historique.
Mais le gain en termes d'axe visuel et d'organisation de l'espace est net. Un cousin en fonte, de style haussmannien, pourrait peut-être élire domicile non loin de l'emplacement actuel...
Enfin, l'installation de fontaines à eau potable est prévue.
Ainsi que des toilettes publiques à proximité mais pas directement sur la place.
Un projet équilibré, qui était attendu de longue date par les Colmariennes et les Colmariens.



☐ 6/6/2022

Contre le racisme et contre l’extrême droite, pour l’égalité des droits de toutes et tous, pour la justice sociale et climatique, seront organisées partout en France des manifestations le 11 juin !

Partagez, faites vivre la solidarité ! Que toutes celles et ceux qui se retrouvent dans ce mot d’ordre et qui ont l’envie d’agir, de participer, se retrouvent dans la rue le 11 juin avec toutes les organisations antiracistes, antifascistes, féministes, syndicales et écologistes à l’initiative de cet appel.

D’où que l’on vienne, où que l’on soit né, notre pays s’appelle Solidarité !

À Colmar, la manifestation partira à 11h de la Préfecture du Haut-Rhin.

N’attendons plus ! Reprenons en main notre destin et faisons entendre nos voix dans la rue.
Nous ne pouvons compter ni sur les médias, qui sont entre les mains d’une poignée de milliardaires, ni sur le Gouvernement en place.

Nous rêvons plus haut :
« Nous n’allons pas combattre le racisme par le racisme, mais grâce à la solidarité. » (Fred Hampton, Black Panthers Party - mai 1969)

Nous ne laisserons plus personne nous diviser et affirmons nos solidarités. Nos différences sont notre force et la richesse de notre société. Mettons fin à toutes les formes de discrimination et luttons ensemble pour nos libertés, l’égalité, la justice climatico-sociale, la défense du vivant, le droit de vivre dignement...

Les élections législatives des 12 et 19 juin 2022 seront déterminantes pour les politiques publiques des cinq ans à venir.

Quel que soit le résultat des élections, nous serons présents dans la rue, sur les places publiques, dans les entreprises, dans les institutions, devant les tribunaux, sur les réseaux sociaux... pour exiger la reprise de la marche vers une société plus juste et une planète embellie par notre présence. Notre mobilisation s’inscrit dans la continuité de nos mobilisations précédentes pour le climat, contre les violences sexistes et sexuelles, contre le racisme et les violences policières et marque leur convergence et leur amplification. Nous ne laisserons plus faire !





☐ 17/5/2022

Législatives 2022 (Colmar)

Ça y est !
La gauche part unie et plus mobilisée que jamais à Colmar et en Plaine du Rhin, pour porter l'espoir immense de l'avenir en commun !
Dépôt de candidature validé ce matin par les services du Préfet du Haut-Rhin.
Je suis immensément fier de m'engager aux côtés d'Aïcha Fritsch (NUPES) en qualité de candidat suppléant.
Venez défendre avec nous un projet passionnant et crédible pour transformer durablement le réel, par la planification écologique et l'organisation du retour des services publics (hôpitaux, éducation, énergie).
REJOIGNEZ-NOUS !

Vous pouvez dès à présent nous écrire à l'adresse mail suivante :
catherine.bassetdron@gmail.com



☐ 5/5/2022

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE, UNE RÉALITÉ EN ALSACE

Lundi 9 mai 2022 à 19h00 au Café Rapp Colmar

Par Eric Duchêne (Docteur en sciences agronomiques à l'INRAE)

« La fonte des glaciers ou la montée du niveau des océans, vous en avez certainement déjà entendu parler, mais savez-vous s’il existe des signes du réchauffement climatique en Alsace ?
Peut-on l’évaluer et en prédire les conséquences ? Quels seront ses impacts sur notre environnement local ? Les paysages agricoles ou forestiers changeront ils ?
Nous vous présenterons, données scientifiques à l’appui, les évolutions passées et les schémas possibles de l’évolution du climat à moyen terme, dans notre région. »

Avec Brigitte Roth, nous serons présents à cette conférence.
Venez-y nombreux !





☐ 5/4/2022

RETROUVONS-NOUS SAMEDI 9 AVRIL À 10H30 PLACE RAPP (face à la statue)

Guerre en Ukraine, crises climatique et sanitaire, flambée des inégalités, montée des discours de haine, violences sexistes et de genres... Nombreuses sont les raisons du découragement et de la paralysie.
À quelques jours de l’élection présidentielle, on veut nous faire croire que l’histoire est déjà écrite.
Mais il ne tient qu’à nous de l’écrire. Le 9 avril, la veille du premier tour, nous nous rassemblerons par centaines de milliers. Pour faire des cinq prochaines années celles de la justice, du climat, de l’égalité et de la paix. Pour enfin nous retrouver et porter haut et fort nos valeurs, celles du monde de demain. Nous n’attendrons pas 5 ans de plus pour le bâtir.
Le 9 avril, nous nous rassemblerons pour une grande marche citoyenne pour défendre un futur désirable, notre futur !
Justice, climat, paix : pour que ce monde désirable advienne, mobilisons-nous dans la rue et dans les urnes et construisons-le, ensemble, en rejoignant massivement les mouvements sociaux !





☐ 23/2/2022
Comité de soutien à Yannick JADOT - Colmar & Centre Alsace

La crise sanitaire, dont nous commençons seulement à entrevoir l'issue, a questionné les modes de fonctionnement de nos sociétés. 2 ans plus tard, force est de constater que le système ultra-libéral est incapable de se réformer dans l'intérêt des citoyennes, citoyens et de l'ensemble du vivant.
Le film « Don’t Look Up » dresse un parallèle évident et glaçant avec le dérèglement climatique et ses conséquences catastrophiques sur nos vies. Il dénonce la fuite en avant du capitalisme face à l'urgence climatique.
Au lieu de regarder la vérité en face et de prendre leurs responsabilités, les dirigeantes et dirigeants politiques et les multinationales détournent délibérément le regard voire sabotent l'espoir d’un avenir juste et soutenable. Parce que le système politique et financier privilégiera toujours les intérêts privés par rapport à la sécurité du plus grand nombre (quand bien même cela pourrait conduire au désastre), face à l'urgence, nous devons imposer un autre modèle de société.
À un mois de l'élection présidentielle, nous pouvons encore agir.
Nous devons rappeler l’ordre des priorités et faire de 2022 l’année où la France a enfin été à la hauteur des défis sociaux et environnementaux.
Nous n’attendrons pas 5 ans de plus. Nous pouvons changer nos vies maintenant. Nous pouvons faire payer les responsables.
Les revendications sociales et environnementales doivent être au cœur de cette campagne électorale !
Le samedi 12 mars, la #MarcheLookUp sera aussi à COLMAR, dans une ambiance festive, familiale, apartisane et non-violente ! Rendez-vous au départ de la place Rapp à 13h30
Deviens bénévole et rejoins l’équipe d’organisation de la marche :
ancely.flavien@gmail.com / 06 23 02 87 39
Des marches ont lieu partout en France. Plus d’infos ici : https://marcheclimat.fr/12mars/