Annonces / Informations diverses


☐ 9/12/2021




☐ 28/11/2021




[Annonce]

À la mémoire des 27 migrants morts, noyés, près de Calais, ce 24 novembre 2021

FLAMES appelle à un rassemblement silencieux autour de l’arbre de la Fraternité, dans le parc Méquillet, rue Schlumberger à Colmar

le mercredi 1er décembre de 16h30 à 17h

Cordiale invitation.



☐ 25/11/2021

En Alsace, l'obligation du pass sanitaire sur les marchés de Noël crée la confusion
[L'ALSACE du 25/11/2021]

L'accès aux marchés de Noël sera soumis à la présentation d'un pass sanitaire dans toute la France, a annoncé le ministre de la Santé ce jeudi lors de sa conférence de presse. En Alsace, où la saison démarre, cette annonce a créé une certaine perplexité. Tour d'horizon.

Les préfets du Bas-Rhin et du Haut-Rhin l'avaient déjà annoncé : en Alsace, les visiteurs des marchés de Noël devront porter le masque. On sait dorénavant qu'ils devront aussi être titulaires d'un pass sanitaire en cours de validité. Le ministre de la Santé Olivier Véran l'a annoncé ce jeudi 25 novembre, à l'occasion de la présentation d'une série de mesures destinées à endiguer la cinquième vague de Covid-19 en France.

À Strasbourg, on ne change pas le dispositif

Le discours du ministre se traduit toujours dans les faits en arrêtés préfectoraux, concrets, souligne l’adjoint au maire de Strasbourg Guillaume Libsig, notamment en charge des marchés de Noël. Et il est très vite ressorti du contact rapide établi entre la Ville et les services de la préfecture que le dispositif prévu dès l’ouverture ce vendredi était « suffisant ».

Rappelons donc qu’à Strasbourg, la présentation du pass sanitaire sera obligatoire dans des « zones alimentaires dédiées », c’est-à-dire en cas de consommation d’un vin chaud, d’une baguette flambée etc. Car dans un centre-ville dense, où le port du masque est déjà obligatoire, le risque de transmission du virus existe dès lors qu’on retire ce masque pour manger ou boire.

"De toute façon, il n'était pas question de revenir à un système de checkpoints aux différentes entrées du marché de Noël, checkpoints sanitaires cette fois-ci, ajoute l'adjoint. Cela aurait entraîné des files d'attente et une concentration de population propice à la propagation du virus".

Si, à Kaysersberg, comme dans d'autre marchés de taille plus petite, le choix a été fait de concentrer le marché de Noël dans un espace bien délimité, ce qui permet l’application aisée du pass sanitaire, à Strasbourg en revanche, il a été décidé d’étaler le marché, de le dédensifier, afin d’éviter ces effets de concentration de foule. Avec le respect des gestes barrières, avec le port du masque, l’organisation du marché de Noël de Strasbourg rentre donc dans le cadre fixé par le gouvernement et dans les arrêtés préfectoraux.

À Colmar, Eric Straumann demande 80 000€ à l’État

Dans un centre-ville où vivent de nombreuses personnes, peut-on réellement exiger le pass sanitaire ? Cela signifierait que les habitants devraient présenter leur sésame à chaque fois qu’ils rentrent ou sortent de chez eux. C’est difficilement applicable. C’est ce que dit Eric Straumann, le maire de Colmar, qui voit là l’un des nombreux écueils au pass sanitaire sur le périmètre du marché de Noël de sa ville. Mais il n’y a pas que cet écueil… « C’est difficile à mettre en place, il faut trouver du personnel auprès des sociétés de gardiennage ! », pointe le maire, Eric Straumann, qui a été l'un des premiers à réagir à l'annonce du ministre de la Santé, soulevant sur Twitter un problème d'ordre financier.

« Si on a 500 000 visiteurs, je suis un peu dubitatif sur la mise en place d’une telle mesure… insiste le maire de Colmar. Y aura-t-il pass obligatoire sans contrôles systématiques ? Dois-je faire appel à la réserve citoyenne, que nous avons mise en place ? Mais on ne peut pas mobiliser les gens pendant un mois… »

À moins que, comme à Strasbourg, les services préfectoraux se satisfassent de l’organisation telle qu’elle est prévue, avec un pass sanitaire exigible en cas de consommation alimentaire. Et un masque obligatoire dans tout le centre-ville.

Statu quo à Mulhouse

À Mulhouse, où le protocole initial prévoyait déjà de séparer les activités de restauration, avec contrôle du pass sanitaire sur les mange-debout, et les autres cabanons, les annonces ministérielles ne changent rien non plus, a indiqué la Ville après consultation de la sous-préfecture.

Annulations en Allemagne et en Suisse

En Allemagne et en Suisse, la saison des marchés de Noël est chamboulée par la nouvelle vague qui frappe l'Europe.

À Bâle, les festivités d'inauguration, prévues ce 25 novembre, ont été annulées, et pour accéder aux deux zones où le marché est implanté, il faudra présenter un pass sanitaire et une pièce d’identité. Dans le Land allemand du Bade-Wurtemberg, particulièrement touché, ces jours derniers ont même été marqués par une série d'annulations pures et simples.




☐ 18/11/2021

23ème édition des Petits Formats à Soultzmatt (du 3 au 19 décembre, les vendredis, samedis et dimanches uniquement)





☐ 18/11/2021

La galerie Murmure de Colmar participera à

LA 25E ÉDITION DE ST-ART, LA FOIRE D’ART CONTEMPORAIN ET DE DESIGN DE STRASBOURG





☐ 17/11/2021

AMELIE NOTHOMB OUVRE LE BAL DES RENCONTRES LITTERAIRES

Le 26 novembre de 14h à 17h30 : rencontre et dédicace au THÉÂTRE MUNICIPAL

Amélie Nothomb sera au Théâtre municipal pour dédicacer son 30e roman Premier sang et s’entretenir avec son public (Librairie RUC sur place). Entrée gratuite, sur invitation à retirer aux heures d’ouverture du Théâtre municipal.
Romancière belge née au Japon, ses livres font partie des romans les plus appréciés du public francophone et autres puisqu’ils ont tous fait l’objet de moults traductions. Ce succès est en partie dû à son attachement à la culture nippone, retranscrit dans plusieurs de ses romans, et à son style d'écriture excentrique. Elle a reçu une vaste panoplie de prix littéraires au cours de sa carrière, notamment le Grand Prix de l’Académie française pour Stupeurs et Tremblements. Sa nouveauté de la rentrée, Premier sang, est parue chez Albin Michel.




☐ 13/10/2021

Alain ESCHENLAUER à l'espace d'art contemporain André Malraux


Melancholia 2021


Inauguration de l'exposition :

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021 À 18H30

Exposition ouverte 
DU 23 OCTOBRE AU 23 DÉCEMBRE 2021
du mardi au dimanche de 14h à 18h, le jeudi de 12h à 17h

Espace d'art contemporain André Malraux
4 rue Rapp à Colmar

ENTRÉE LIBRE
PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE



☐ 21/7/2021

Communiqué d'Eric Straumann

Application du pass sanitaire

Dès le 21 juillet et dans l'ensemble des établissements culturels et sportifs de la Ville recevant du public, le pass sanitaire sera obligatoire.
Ce dispositif s'applique également pour les événements organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public dès lors que la jauge de 50 personnes est dépassée, à l'instar de ceux inscrits au sein du programme "Un été à Colmar".
Le contrôle du pass vaccinal accompagné d'un contrôle d'identité sera réalisé par le personnel ou les agents de sécurité à l'entrée de chaque site.
Rappel des trois "preuves" constituant le pass sanitaire :
Un certificat de vaccination complet - ou un test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 48h - ou un certificat de rétablissement de la Covid-19

LES STRUCTURES MUNICIPALES CONCERNÉES
- Les musées et les salles de spectacle
- Le pôle média culture Edmond-Gerrer
- Les piscines dont la base nautique de Colmar-Houssen

LES ÉVÉNEMENTS CONCERNÉS
Ciné de plein-air, dès ce samedi 24 juillet
Scènes d'été devant le Grillen, la salle Europe et le théâtre
Street art en fête, le 29 août

COVID-19 - les médiateurs de l’ARS seront présents demain 21 juillet de 9h à 17h, place de la Mairie pour informer sur la vaccination.

Vous pourrez également vous faire dépister.
+ d'informations : https://www.colmar.fr/actualites