COVID / Commentaires


☐ 23/8/2021

– C'est pathétique de voir que la seule préoccupation des gens en France, c'est d'aller consommer sur une terrasse comme si c'était le sens de la vie.

– Ceux qui accusent les autres de « complotistes » n'ont pas d'arguments... Ils se contentent de répéter le discours officiel (c'est tellement pratique et confortable) sans se poser la moindre question. En fait, il faudrait presque les plaindre.

– Les morts répertoriés suite au vaccin ne sont pas forcément morts du vaccin... mais alors, on peut mourir avec le Covid sans mourir du Covid... ça vaut pour les deux.

– Cette civilisation agonise et désire obstinément son éternisation, quand il est évident qu’elle n’en vaut pas la peine.

– Ça c'est du vaccin ! Il évite les formes graves, mais ne prévient pas de l'attraper, ni de le distribuer... C'est pas un peu con comme vaccin, ça ? Il aurait été préférable de se faire injecter un vaccin qui empêcherait juste d'être malade et de transmettre le virus, non ? Vous êtes surpris de la méfiance par rapport à ce produit ? Moi non. Existe-t-il des gestes barrière face aux mensonges et à l'ineptie ?

– Quand on observe ce qui se passe, on est plutôt amené à dire que la vaccination, dans le cas de cette maladie, est une option relative, une solution partielle et temporaire, avec une possible fuite en avant, interminable, avec un virus en constante mutation (un peu comme pour la grippe).

– Justement, lorsqu'on est « libre dans sa tête », comme vous dites, on est pleinement en capacité de réfléchir, d'analyser les faits en présence, de faire des choix intelligents et de décider librement de ce que l'on accepte de faire ou pas, sans se sentir obligé de suivre les « moutons de Panurge »... c'est aussi cela la liberté.

– Quand les problèmes et les horreurs s'accumulent, il y a la tentation malhonnête d'en profiter pour essayer de clouer le bec à ceux qui luttent contre des injustices ici, en leur disant de regarder ce qui se passe ailleurs.

– Imposer un vaccin par l’intermédiaire du pass sanitaire est une atteinte à ma liberté : mon corps m’appartient et aucun État n’a le droit d’obliger une quelconque substance à y pénétrer, que ce soit prétendument pour mon bien ou celui des autres. Si les personnes volontairement vaccinées ne sont pas protégées, quelle est la pertinence du vaccin ?

– Petite définition à méditer sur ce sujet qui fâche : « complotiste », ce terme est utilisé pour discréditer toute personne qui parle de choses que beaucoup n’ont pas le courage d’affronter, parce que si elles s’avèrent être vraies, elles révéleraient une noirceur dans le monde que la plupart ne sont tout simplement pas prêts d’accepter.

– Autrefois les médecins soignaient des gens malades ; aujourd’hui on veut obliger des gens bien portants à se faire injecter un produit expérimental dont les laboratoires qui les fabriquent se sont déchargés de toute responsabilité en cas de problème. Cela vous rassure ? On veut nous faire croire que nous sommes tous des malades potentiels, voire même des criminels si nous sommes en bonne santé et refusons le vaccin, tout en laissant aux autres leur choix d’accepter cette expérimentation. C’est certain que si nous étions tous en bonne santé, cela ne ferait pas plaisir aux labos pharmaceutiques.

– Alors pourquoi veut-on imposer à tous une solution miracle par la peur, la persuasion obtenue par la répétition incessante du message dans la tête des gens : l’injection expérimentale qui vous rendra « libre » ? Pourquoi on ne parle pas plus de traitements préventifs, moins onéreux, par exemple.

– Il existe des moyens de soigner à l’ancienne, ils fonctionnent très bien quand ils sont administrés correctement par des médecins auxquels on ne refuse pas de traiter leurs patients, comme ce fut le cas en France.

– Personne n’a donc vu les chiffres officiels de regain d’épidémie dans les pays où on a vacciné le plus, sans parler des nombreux cas d’effets secondaires/décès suite à l’injection ? Prof Raoult a lui-même observé que cette « vaccination » de masse semblait créer un rebond de « variants », sans parler d’une mortalité très faible par rapport à d’autres maladies conduisant à bien plus de décès.

– S’il y a un débat avec des médecins et scientifiques, la première question serait : avez-vous des conflits d’intérêts ? Ah oui tous les scientifiques qui n’abondent pas dans le sens du remède miracle sont bannis, censurés, discrédités de sorte qu’on ne les entend plus sur les médias officiels largement subventionnés par ceux qui nous gouvernent.

– Comme il s’agit de poser, en l’occurrence, les vraies responsabilités, et si on en excepte les cas vraiment pathologiques qui ne résultent pas d’un comportement alimentaire délétère, je trouve assez croquignolet qu’on veuille faire porter le chapeau, pas taillé pour eux, à ceux qui se nourrissent correctement, qui ne se gavent pas de saloperies industrielles et qui ont une activité physique régulière. En un mot qui ne se rendent pas malades chroniques par leur comportement et qui ne coûtent rien à la collectivité au quotidien.

– Vouloir continuer à vivre comme avant, en termes de mobilité et de jouissance matérielle, alors que tous les voyants environnementaux sont au rouge, voilà le véritable égoïsme !
Se calmer + gestes barrière simples, voilà la solution efficace... y compris pour l’avenir.


☐ 23/7/2021

– Tant que vous n'aurez pas compris la différence entre mort du covid et mort testé positif au covid, on n'avancera pas.

– Quelle connerie, plus ils vaccinent, plus le virus mute, nous n’avons pas fini de rigoler ou d’en chier, au choix, surtout si un jour le vaccin devait être déclaré inefficace.

– Je n’admets pas que Macron et sa clique dressent les Français les uns contre les autres en pratiquant une ségrégation sanitaire, c’est immonde !

– Je suis encore capable d’admettre que mon voisin ne pense pas comme moi sans le traiter d’idiot...

– Les asymptomatiques, ce n'est pas ce qu'on appelle l'immunité naturelle ?

– Il faudra se faire vacciner tous les ans, avec une adaptation du vaccin au variant du moment. Comme pour la grippe diront certains. Sauf que, cas exceptionnel, on ne vaccine pas les enfants tous les ans...
Le vaccin n'est pas une pastille à la menthe...

– Les vaccins Covid ont une autorisation de mise sur le marché CONDITIONNELLE.
Ils ne sont donc pas validés à 100 %.
On va pas se faire injecter un nouveau truc sans connaissance.
Une fois qu'ils seront validés, on pourrait "obliger" les gens à se faire vacciner.

– Je suis descendant de déporté et en tant que tel, toute forme de discrimination me choque profondément. La Shoah a commencé par une discrimination. Au début ce n'était qu'une sorte d'apartheid, une interdiction d'accès à certains commerces et une large majorité d'Allemands trouvait cela normal. Les déportations sont venues plus tard. Alors quand vous soutenez une discrimination, réfléchissez, même si vous avez une opinion négative des non vaccinés. Ils ont leur croyance, vous avez les vôtres. L'avantage par rapport à la religion, c'est qu'on saura rapidement qui a raison. Ce sont les gens qui ont commencé par encourager cette discrimination qui ont ensuite accepté de contribuer aux horreurs.

– Le vaccin fait l'objet d'une mise sur le marché conditionnelle. On ne sait rien de ses effets dans le temps. Certains pensent qu'il est sans danger, d'autres sont persuadés du contraire. Encore d'autres comme moi ne savent pas.

– Ce qui est terrible c'est que plus le peuple doute du gouvernement et plus le gouvernement donne des raisons de douter.

– Comment voulez-vous que les gens fassent confiance à un ministre de la santé qui, il n'y a pas si longtemps, déclarait chez Léa Salamé que le virus ne mute pas ? Ou qui juste avant déclarait que les masques pour l'ensemble de la population étaient inutiles ou encore qui interdisait la prescription d'hydroxychloroquine alors qu'énormément de Français en ont pris pour partir en vacances dans des zones impaludées.

– Comment appelles-tu un gouvernement qui veut pousser les uns à se sentir en danger face aux autres ? Il y aurait les vaccinés en danger à cause des autres ? En principe, un vacciné ne devrait pas avoir de souci à se faire, justement ?

– Croyez-vous réellement que cette maladie justifie des mesures aussi liberticides ? Vous avez bien conscience que si les gens mouraient réellement comme des mouches, comme j'ai entendu certains le dire, les gens se battraient pour être vaccinés, même si on leur expliquait que les tests ne sont pas totalement terminés et que cette vaccination comporte un risque.

– Si je développe des complications suite aux vaccins, je ne pourrai pas agir en justice contre le laboratoire, les accords entre les États de l'UE et les labos exonèrent ces derniers de toute responsabilité...
Lesquels labos s'engraissent allègrement...

– Je ne suis ni un complotiste (faire preuve d'esprit critique et de réflexion ne constitue pas à mon sens un signe de maladie mentale ou d'obscurantisme), ni un irresponsable criminel. Je fais valoir en tant que citoyen le droit de choisir ou non un traitement médical selon un avis libre et éclairé.

– Ceux qui ne veulent pas de ces vaccins pour toutes les raisons évoquées ne méritent pas d'être traités de la sorte. Ils payent leurs impôts pour la plupart, travaillent, contribuent à la vie sociale. Ils ne sont juste pas convaincus de l'intérêt de ces vaccins ni pour eux-mêmes ni pour les autres. Vous en êtes convaincus mais si vous aviez tort ? Car ceux qui hésitent à se faire vacciner au moins se posent la question de savoir s'ils n'ont pas tort. La majorité n'a pas toujours raison, l'histoire l'a largement prouvé. Et n'oubliez pas que si vous acceptez ce principe de pass électronique aujourd'hui, il ne disparaîtra pas, même quand le virus aura muté en un simple rhume. On pourra y mettre tout ce qu'on veut pour discriminer les gens qui ne seront pas des city modèles selon les critères définis par le gouvernement du moment.

– Il n'y a rien à comprendre hormis qu'il n'y a d'autre solution qu'à apprendre à vivre avec ce virus (et ses variants) désormais installé !
Tout le reste n'est que chimères et spéculations, cette société étant devenue un empire d'avides spéculateurs prompts à imposer "leur raison" et s'enrichir !

– Je suis encore jeune mais accessoirement j’ai tous mes vaccins.
Ce qui me gêne ici, c’est la privation du libre arbitre, ni plus ni moins.

– Les personnes fragiles sont vaccinées, non ? Ou alors le vaccin ne protège pas ? Ah, ce n'est donc pas un vaccin...

– Les vaccinés devraient se poser des questions : sont-ils protégés par le vaccin ? Pourquoi cette peur des non vaccinés ? Les vaccins protègent-ils des variants qui vont inévitablement se multiplier ? Sont-ils prêts à se faire vacciner tous les 6 mois ?

– Il y a bien eu un monde d'avant, celui de la liberté, des différences, du respect et des valeurs...
Et il y a celui d'après, que l'on ne veut pas, celui contre lequel il faudra nous battre de toutes nos forces, ce monde où règneront le doute et la méfiance, la haine et le mépris, celui que l'on ne voulait pas pour nos enfants...
Un pays qui fait régner la peur n'est pas un pays libre...
J'ai choisi mon camp, j'irai jusqu'au bout...
« Ils ont voulu nous enterrer, ils ne savaient pas que nous étions des graines. »

– Je préfère la vraie liberté avec ses dangers, que la paix avec ses contraintes.

– Dans cette crise, au-delà de la réalité du virus et du nombre de morts (dont le taux reste réduit sur la population globale, même si toute mort est regrettable), il y a un phénomène d'hystérisation très inquiétant.

– Où en est-on réellement, sur le plan sanitaire ? 3ème dose en prévision... Manipulation perpétuelle et peur distillées par ce gouvernement. Mensonges, matraquage médiatique, contradictions, mesures coercitives, chantage, discrimination, atteintes à la démocratie, division des Français... Cela commence à faire beaucoup.

– Les Français ne se rendent pas compte qu’ils sont gouvernés par les multinationales et les grands groupes, les élections ne sont plus que des parodies de démocratie, nous sommes dans la merde et pour longtemps.

– Le fait que les variants apparaissent dans les pays les plus vaccinés n'interpelle personne ?
Les vaccinés seront-ils les contaminateurs de demain ?

– Plus on vaccine, plus il y a de variants.

– La secte des vaccinés me rappelle la secte des convertis ! Ils font du prosélytisme et veulent sauver le monde malgré lui...

– Quitte à perdre mes accès dans certains endroits, c'est au nom de la liberté et des droits humains que je me battrai.

– Je connais des non vaccinés qui prennent beaucoup plus de précautions pour ne pas contaminer leurs semblables que des vaccinés qui ont tout relâché et peuvent pourtant être porteurs du virus et le transmettre.
C'est trop facile de traiter les non vaccinés d'individualistes. La plupart des vaccinés ne se font pas vacciner par altruisme mais pour le confort, pour voyager, prendre l'avion, aller au concert...

– Une multitude d'humains vaccinés ou non a un comportement exemplaire. Mais une multitude aussi est irresponsable, d'où la nécessité pour les gouvernements de prendre des mesures "infantilisantes"... J'en ai plus appris sur la nature humaine ces 20 derniers mois qu'au cours de ma vie d'avant.

– Désolée de vous contredire, je ne suis pas hésitante, ce vaccin-là je n'en veux pas. Quand il existera un vrai débat entre le pour et le contre, je déciderai. Pour le moment, les médias ne font pas leur boulot et vont dans un seul sens. C'est quoi ça ?? Je dis non à ce vaccin de merde. Quand vous êtes malade du covid, on vous prescrit quoi ? Du paracétamol et du confinement. (...)

– Ce qui est épuisant, c'est ce matraquage et ces contradictions permanentes.

– Je suis pour se faire tatouer le QR code sur le front, comme cela peinard pour toutes les activités jusqu'au cimetière.

– Mais qu'il est difficile de rester lucide aujourd'hui avec toute cette soupe servie aux Français. Dans le fond, personne ne sait rien.

– Je pense que nous vivons une époque passionnante car, ce qui est en train de se passer, obligera presque tout le monde à prendre ses responsabilités tôt ou tard. Il y aura eu les Cassandre qui ont eu le tort d'alerter trop tôt, et il y aura bientôt les résistants qui seront dans la durée de plus en plus nombreux. L'histoire ne fait que se répéter...


☐ 2/7/2021




– C'est dans l'intérêt des labos de vendre leur vaccin et donc d'alarmer les foules (et je ne suis pas complotiste, j'ai eu mes 2 vaccins Pfizer, mais je ne suis pas aveugle). Ma voisine travaille aux urgences au CHU de Nantes, elle me dit qu'aujourd'hui on sait soigner les malades du Covid, ce n'était pas le cas en 2020.

– Surtout perdu un an et plus, avec tous ces abrutis au pouvoir et leurs propagandes, tous ces moutons obéissants délateurs collabos pikousés bâillonnés ! Vive la liberté, vive la France libre !




Si les vaccins sont utiles, ils ne sont pas pour autant un remède miracle… Les médecins et les laboratoires eux-mêmes expriment leurs doutes…
Christian Perronne


☐ 12/5/2021

– Un monde à deux vitesses : être obligé d'accepter leurs vaccins ou devoir cesser de vivre normalement.

– C'est juste une volonté politique. Rien à voir avec la santé.

– Des personnes vont décider de se faire vacciner pour toutes sortes de raisons, sauf des raisons médicales.
C'est l'inverse de la médecine.

– Au-delà de l'esprit critique qu'il est plutôt sain d'avoir sur les vaccins, sans forcément être contre, que l'on octroie une liberté fondamentale (celle de circuler) à certains citoyens et non à d'autres, alors même que ledit vaccin n'est pas accessible à tout le monde, peut légitimement être perçu comme une décision révoltante.

– Le « bonheur » des non-vaccinés
Ce n’est pas utile. Théoriquement, s’il y a dix personnes dans une salle fermée et quatre non vaccinées, elles seules prennent le risque d’avoir des complications graves de la maladie. Théoriquement, moi qui suis vacciné, je n’ai plus de risque. Si ça rend heureuses les quatre personnes de risquer la maladie, qui suis-je pour m’opposer à leur bonheur ?
Bernard Lupien


☐ 5/5/2021

– Et toi, t’es un tel super génie que quand on te dit qu’il faudra éventuellement une 3ème dose de Pfizer, il n’y a rien qui t’interpelle ?

– Quand on te dit que tu peux attraper à nouveau le Covid quand tu es vacciné, je vois pas bien comment tu ne comprends pas que le vaccin est inefficace.

– Il a été affirmé par des toubibs que ces vaccins n'immunisaient pas, qu'il fallait toujours porter le masque, et puisqu'on pouvait attraper ce virus, on pouvait aussi le refiler. Donc ce n'est pas un vaccin. Il atténue vaguement les effets indésirables du Covid19, c'est tout.

– De plus c’est vrai que malgré la vaccination on devra porter le masque, garder la distanciation dite sociale !
Où est donc l’intérêt de se faire vacciner si ce n’est se faire injecter un produit dans le corps qui est encore en test.
Avec les variants nouveaux qu’il va y avoir à chaque hiver, il va falloir se refaire vacciner encore et encore...

– Pile-poil comme la grippe, donc.

– Vaccin => immunisé.
C'est complétement con et faux.
Mais je vous laisse entre experts.

– Le vaccin n'empêche que les formes graves, d'après ce qu'on nous dit, c'est bien ça qu'on entend dans la bouche des vaccinologues, non ?

– Cette phrase est une imposture car ça veut dire que le vaccin il te protège un peu mais pas tout à fait... C'est du beau foutage de gueule !

– Nouveau vaccin, puis nouveau variant, puis nouveau vax... Il est super long et chiant ce film apocalyptique, et y’a même pas de suspense.

– Quand les médias auront crié au loup assez de fois, le Français finira par comprendre qu'il s'est bien fait voler ses libertés mais il sera trop tard.
Le bétail, parqué, nourri industriellement et tatoué aura le droit à son susucre et à sa promenade autorisée et aura oublié ce que le mot liberté signifie.
Ou un réveil des consciences aura lieu et chacun réalisera qu'il est souverain et responsable de lui-même.
Je penche pour un truc entre les deux.
Je ne peux concevoir l'être humain aussi stupide.

– Ce que je retiens de cette année de pandémie (et mes 21 années d'existence terrestre) c'est qu'il existe des œillères solidement collées aux yeux de l'espèce humaine.
Des œillères qui masquent la cruauté de cette société qui ne laisse pas la place à ce qui dépasse.

– L'espoir... délicate petite chose qu'on brise si facilement.

– Ce n'est plus un film, mais une série et, à ce niveau, on en est au moins à la saison 3 ou 4.

– Pour info, être vacciné ne vous empêche ni d'attraper la Covid-19 (une forme "légère", paraît-il), ni de contaminer autrui. Donc, une fois pour toutes, que les fragiles se fassent vacciner et laissent vivre le reste de la population.

– Donc pour vous ce virus est très dangereux ? Si c'était vraiment le cas, je peux vous affirmer (et en douter serait de la naïveté) que notre exécutif aurait été vacciné en priorité. Eh oui, ils sont les indispensables à la nation, les premiers de cordée, ceux que l'on protège de tout en priorité.

– Je suis en traitement d'une lourde pathologie, donc fragile, mais hors de question qu'on m'injecte encore une saloperie qui viendrait perturber encore plus mon système immunitaire.

– Faites comme bon vous semble et je fais comme bon me semble.

– Je constate que tous ceux qui ne vont pas dans le sens de la pensée unique n'ont plus le droit de s'exprimer. La vaccination n'est pas le moyen d'éradiquer ce virus, il faut absolument trouver/accepter un médicament.

– Je ne répondrai qu'à vous, car il y en a d'autres dont les déclarations et explications "scientifiques" commencent sérieusement à me fatiguer. Premièrement, je publie ce qui me plaît sur ma page, deuxièmement, je n'ai jamais demandé à qui que ce soit d'être d'accord avec moi, troisièmement je continuerai à m'informer et me poser des questions pour éviter de rejoindre le troupeau de ceux qui acceptent tout sans broncher... Que ceux qui vivent dans la peur gardent leurs angoisses pour eux et s'abstiennent de faire la morale aux autres... verdeckel noch e mol !

– On renforce ses défenses immunitaires avec de la vitamine D, K, C et zinc et bien sûr on respecte les gestes barrières quand il y a des risques.

– Je déteste polémiquer mais je rajouterai quand même que toute cette histoire est plus un truc politique que sanitaire... seuls les médecins devraient être habilités à prendre des décisions concernant cette pandémie.

– La peur n'empêche pas de mourir mais de vivre ! Sur ce, bonne journée !