Galerie Murmure

5 place de l’Ancienne Douane
68000 Colmar
www.galerie-murmure.com
contact@galerie-murmure.fr
03 89 41 49 25


1/5/2022




5/4/2022

Par le trait affirmé de son dessin rehaussé de couleurs Roger Decaux a su développer son propre style. Son écriture ne s’encombre pas des conventions académiques qu’il laisse au passé. Elle se livre avec toute sa puissance.

Son œuvre nous trouble, nous émerveille, nous fait sourire ou nous questionne. Si elle nous oriente par son côté expressionniste, les titres que Roger Decaux donne à ses séries nous guident vers la compréhension d’une situation qu’ils suggèrent, tout en étant étranges et expressionnistes, à l’image de ses œuvres.

Gaël Poulain de TV7 a su capter de son regard cinématographique la subtilité et la profondeur des œuvres de l'artiste :






Vernissage de l'exposition Roger Decaux (1919 - 1995)

vendredi 11 mars de 18h30 à 21h







Samedi 5 mars 2022 : présence des artistes MG Moldo et Julia Morlot pour le finissage de l'exposition "Marc Chagall, une autre réalité"

Chers amis et amateurs d’art,

L’exposition « Marc Chagall, une autre réalité » prendra fin samedi 5 mars. À cette occasion, les artistes Julia Morlot et Marie-Gaëlle Moldo seront présentes à la galerie Murmure de 15h à 18h.

Pour cette exposition, Julia Morlot nous propose une série de Camées en faïence, moulage et modelage. « Blancs, mats et circulaires, les Camées sont des bas-reliefs en céramique dévoilant, parmi de petites excroissances filandreuses, des fragments de corps anonymes et éclatés. (…) Les Camées sont porteurs de sensualité. Souvent, les œuvres de Julia Morlot se situent dans cet interstice entre inquiétude et douceur, étrangeté et séduction. L’artiste a choisi de travailler la faïence avec l’exigence qui lui incombe. » Florence Andoka

Marie-Gaëlle Moldo a su traduire sa grande sensibilité et exprimer plastiquement ses rêves, ses pensées dans des œuvres où la couleur domine. Elle cherche, dans la réalisation d’un dessin à « emmener le spectateur dans un endroit intime où il accepte de se laisser porter en terre émotionnelle inconnue et d’introspection afin de se libérer, d’accéder à un ailleurs ». Marie-Gaëlle Moldo



La galerie Murmure vous souhaite une bonne Saint-Valentin !

Un bouquet de fleurs éternelles...
Une touche de douceur...
Une plongée dans l'infini... ou dans la nature...
Une échappée belle... hors du temps...
L'art comme promesse d'éternité...

Œuvres de Marc Chagall, Marie-Gaëlle Moldo, Sophie Patry, Julia Morlot, Michel Cornu, David Daoud, Yolaine Wuest, Rose-Marie Crespin



















Chers amis et amateurs d’art,

Samedi 5 février 2022, entre 15h et 18h

nous aurons le plaisir d’accueillir à la galerie Murmure l’artiste Marie-Gaëlle Moldo. La rencontrer permet d’ouvrir des fenêtres sur son œuvre. Les mots choisis, les intonations utilisées trahissent une sensibilité, un message, une émotion.

Dans ses œuvres, elle explore la couleur qu’elle associe à la ligne dans un jeu de juxtaposition et de superposition. La couleur devient une « surface enveloppante, charnelle » qui lui permet d’analyser sa pensée consciente et inconsciente.

« Dans la pratique de l'encre, les notions d'apparition ou de disparition sont essentielles : le papier absorbe l'encre, l'encre peut être absorbée par le papier. Avec elle, je mène un combat contre l'effacement, la possibilité que le trait ou la surface existe plus ou moins. Je fais vaciller la ligne avec des couleurs chatoyantes ou rafraîchissantes, tantôt discrètes ou imposantes. »
Marie-Gaëlle Moldo.

En découle une œuvre poétique et chamarrée, onirique et fantasmagorique.
Au plaisir de vous accueillir samedi avec Marie-Gaëlle Moldo !
Amicalement,
Audrey








☐ 7/1/2022

Reportage télévisé de l'exposition "Marc Chagall, une autre réalité"

2022 s’ouvre en poésie avec le reportage télévisé réalisé par Gael Poulain pour TV7 que vous pouvez visualiser en cliquant sur ce lien :

https://www.tv7.fr/VOD/Curio-cite/Exposition-Une-autre-realite-Galerie-Murmure-zsq6FyErZj.html





☐ 5/12/2021

Une nouvelle exposition se prépare à la galerie Murmure : « Marc Chagall, une autre réalité ».

Quand nous évoquons Marc Chagall, nous pensons à ses toiles chamarrées où des coqs violonistes sont en lévitation, des saltimbanques tournoient dans les airs, des boucs sont démesurés, des vaches sont jaunes ou roses, des maisons sont à l’envers et des amoureux sont enlacés. Les lois de la gravité et de la perspective ne sont pas respectées. Les personnages évoluent dans le ciel, le petit se juxtapose au grand… « J'ai choisi la peinture parce qu'elle m'était autant nécessaire que la nourriture. Elle me semblait être une fenêtre par laquelle je pouvais m'envoler dans un autre monde. » Marc Chagall.

C’est également un « autre monde » que Marie-Gaëlle Moldo dévoile dans ses dessins et Julia Morlot dans ses sculptures. Poétiques et oniriques, leurs œuvres questionnent et font tomber les codes du réalisme. Elles brisent les frontières entre le figuratif et le fantasmagorique pour ouvrir notre regard et nous faire voyager dans leur univers.

Pour le vernissage de cette exposition Julia Morlot et Marie-Gaëlle Moldo seront présentes à la galerie Murmure vendredi 10 décembre entre 18h30 et 21h. Vous pourrez les rencontrer et peut-être percer le secret de leur créativité !

Au plaisir de vous accueillir !


Galerie Murmure
5 place de l’Ancienne Douane
68000 Colmar
Jeudi et vendredi de 14h à 18h
Samedi de 10h à 19h
Dimanches 5 et 12 décembre de 14h30 à 18h
Dimanche 19 décembre de 16h à 18h
www.galerie-murmure.com
contact@galerie-murmure.fr
03 89 41 49 25



☐ 10/9/2021

Chers amis, clients et amateurs d'art,

J’ai le plaisir de vous inviter au vernissage de la prochaine exposition de la galerie Murmure : « Partitions graphiques », vendredi 17 septembre de 18h à 21h, en présence des artistes Frédéric Klein et de Yann Baco.



Frédéric Klein propose un travail articulé autour de la thématique de la rencontre. Ses toiles laissées parfois volontairement apparentes afin d’en dévoiler leur majestueuse consistance, sont rythmées par un subtil réseau d’espaces qui se rencontrent, de lignes de vie qui tissent des liens, dénichent des passages, s’imbriquent, s’opposent, s’éloignent. Elles impulsent une continuité qui s’étend au-delà des limites de l’œuvre, dans un hors-champ imaginatif et contemplatif.



Entre grâce et gravité ces lignes se retrouvent sur les gravures de l’artiste et les sculptures de Yann Baco, où la matière impose le respect. Au souci esthétique, Yann Baco répond par un souhait d’intemporalité. Ses lignes, droites et courbes, forment des motifs aériens qui se répondent, se superposent, se dissimulent selon l’angle de vue, offrant ainsi une œuvre sans cesse renouvelée.

Ce jeu de miroirs entre ces deux artistes nous offre une partition graphique où la sobriété se hisse au rang d’épure.

À l'occasion du vernissage une dégustation d'exquis chocolats vous sera offerte par le chocolatier Thil, installé rue Vauban à Colmar, que vous pourrez associer aux bulles du crémant du domaine Kappler d'Ammerschwihr.

Au plaisir de vous accueillir, dans le respect des consignes sanitaires en vigueur actuellement.

Audrey



☐ 1/9/2021

Bonjour,

L’exposition « Vibrations chromatiques » prendra fin samedi 11 septembre. Pour l’occasion l’artiste Nahrae Lee, encore actuellement en Corée du sud, sera présente.

À la galerie Murmure elle expose des œuvres sur lesquelles des couleurs d’un pastel flamboyant émergent. Un aspect à la fois opaque et vaporeux donne à ses couleurs une infinie sensualité. Elles se lient, s’opposent, s’attirent, se rejettent et rejouent ainsi tous les actes de la comédie humaine. Consciente de la force des instants vécus et des élans passionnés des relations humaines, Nahrae Lee retrace l’aura chromatique des personnes qui deviennent des auréoles de poussière colorée. Ce lyrisme gestuel est interprétable à la lueur de l’histoire personnelle du spectateur.






Vous pourrez également voir ou revoir l’éclat des œuvres de Hyosook Kim. Son travail met en lien la photographie et le dessin à travers un jeu de retouches qui viennent abstraire le modèle original, si bien qu’il ne livre plus son sujet. C’est cette ambiguïté qui ouvre des perspectives imaginatives et donne toute sa puissance à l’œuvre où la couleur devient énergie et permet l’expression d’une géométrie vibrante.





Quant à Shohyung Park, comment ne pas être sensible par le mystère qui se dégage de ses gravures ? Son interprétation du monde marin offre un jeu de dégradés chromatiques qui distille une douce poésie dans ses œuvres.






Et, bien sûr, vous pourrez vous ressourcer devant les œuvres du talentueux François Bruetschy, dont la couleur impulse une dynamique et donne une luminosité à la toile. Ses tableaux révèlent des espaces marqués par des fragments, des éclatements, qui semblent flotter à la surface de la toile. Ils donnent l’impression de pouvoir être agrandis ou prolongés, offrant ainsi l’illusion de l’infini.







Une page se tourne à la galerie Murmure et je serais ravie de pouvoir vous accueillir samedi 11 septembre, pour vous offrir une ultime envolée chromatique !

Amicalement,

Audrey



☐ 26/6/2021

Nouvelle exposition

Si loin, si proche ! Des artistes de deux continents se font face et nous proposent de voyager dans leurs œuvres en suivant un cheminement chromatique.

Le français François Bruetschy offre à notre regard des toiles sur lesquelles les notes deviennent couleur et jouent une symphonie mélodieuse.

En écho à cette musicalité, trois artistes coréennes : Nahrae LEE, Hyosook KIM et Shohyung PARK proposent des œuvres où l'éclat, le mystère et l'épure se conjuguent sur un mode abstrait.

Vibrantes, irradiantes, ces œuvres se lient ou se complètent, s'opposent parfois, et laissent une aura chromatique se distiller dans la galerie Murmure...

Vernissage vendredi 2 juillet de 18h à 21h

En présence des artistes François Bruetschy et Shohyung Park

Pour régaler vos papilles, Lionel de Signorini Tartufi, vous proposera à cette occasion une dégustation de toasts à la truffe !

Galerie Murmure
5, place de l'Ancienne Douane, 68000 Colmar
www.galerie-murmure.com
Jeudi et vendredi de 14h à 18h, samedi de 10h à 19h
contact@galerie-murmure.fr
tél : 03 89 41 49 25



☐ 20/6/2021

Fin de l'exposition "Invitation au voyage"

Bonjour,
Si vous cherchez un peu de fraîcheur, n’hésitez pas à venir vous abriter à l’ombre d’un arbre dessiné par l’artiste franco-libanais David Daoud à la galerie Murmure.
Avec beaucoup de subtilité David Daoud réussit à transcrire la majestuosité, la délicatesse et la force du monde végétal. Son pinceau traduit le balancement des branches, l’oscillation des feuilles, le souffle du vent. Tout un poème dans un tableau !
L’exposition « Invitation au voyage » se termine samedi 26 juin. Plus que quelques jours pour voyager dans l’univers graphique et sculptural de David Daoud et des grands maîtres du XXème siècle.
Au plaisir de vous accueillir dans le respect des normes sanitaires en vigueur.

Audrey
Galerie Murmure
www.galerie-murmure.com
5, Place de l’Ancienne Douane
68000 Colmar
Jeudi et vendredi de 14h à 18h
Samedi de 10h à 19h
ou sur rendez-vous au 03 89 41 49 25









☐ 28/5/2021

Chers amis, clients et amateurs d’art,
J’ai le plaisir de vous annoncer la venue de David Daoud à la galerie Murmure vendredi 4 juin et samedi 5 juin.

Quel honneur de pouvoir accueillir cet artiste qui vous présentera ses toutes dernières créations !

Je vais mettre mes mots en sourdine pour laisser David Daoud s’exprimer avec toute sa sensibilité : « Une œuvre c’est un accident et c’est cet accident qui va émouvoir les uns et les autres. La perfection c’est la
nature. Ce que toi tu ressens, tu vas le traduire. Impossible de rendre la nature. Quelque chose germe en toi. Cette imperfection que tu vas créer, tu vas lui donner de la perfection. Tu redonnes une renaissance à
la nature puisque tu recrées. » David Daoud

Tout est dit…

Au plaisir de vous accueillir dans le respect des normes sanitaires en vigueur.

Audrey
Galerie Murmure
www.galerie-murmure.com
Jeudi et vendredi de 14h à 18h
Samedi de 10h à 19h











☐ 18/5/2021

Réouverture de la galerie jeudi 20 mai

Bonjour,

Après toutes ces « Petites bulles artistiques » égrenées au cours du confinement, que cette réouverture pétille !

Des œuvres inédites vous attendent…

Travaillant dans la quiétude de son atelier parisien, David Daoud a profité de ce temps pour créer et nous envoyer ses toutes dernières créations : un feu d’artifice artistique qui va éblouir vos pupilles et
scintiller au milieu des étoiles nommées Joan Miró, Jean Dubuffet, Max Ernst, Hans Hartung, Antoni Tàpies, Eduardo Chillida, Pierre Tal Coat et Louis Stettner.

La galerie Murmure www.galerie-murmure.com sera heureuse de vous accueillir dès jeudi 20 mai aux horaires habituels (jeudi et vendredi de 14h à 18h et samedi de 10h à 19h) et ouverture exceptionnelle lundi de Pentecôte de 14h à 18h30.

En attendant, voici trois œuvres pour illuminer ces jours pluvieux...

- Sans titre de Frédéric Klein, Huile et pigments sur toile, 2021, avec cadre, 43 x 43 cm

Chez Frédéric Klein, les droites et les courbes s’unissent, s’opposent, se superposent. Elles créent un conte abstrait que l’artiste réécrit sur chaque œuvre et que le spectateur décode à la lueur de sa fable intime.
Dans ce jeu d’encre Frédéric Klein invite à un regard lent, méditatif à travers les lignes, ou entre les lignes.

- 172J230921 e.a. I/II de Pierre Muckensturm, Gravure au carborundum et pointe sèche, 2017, cadre 56 x 76 cm, pr 52 x 53 cm

Les peintures et les gravures de Pierre Muckensturm évoluent vers un dépouillement de plus en plus accentué, où la sobriété de la palette s'allie à un sens très épuré des formes pour donner naissance à un monde empreint d'une grande solennité. Pierre Muckensturm veille depuis toujours à ce que ses œuvres soient des « objets tranquilles », des formes silencieuses.

- Straight again II de Rainer Gross, Sculpture en bois, peinture acrylique, 2019, 160 x 120 x P 30 cm

Les sculptures en bois de Rainer Gross saturent d’émotion un espace visuel déterminé par des agencements linéaires inspirés par ses installations in situ. Dans les sculptures faites de lignes droites,
Rainer Gross a utilisé « deux types d’assemblages - c’est-à-dire spatialement désordonnés et à plat en parallèle - (qui) s’inspirent des techniques de montage des installations ».

Au plaisir de vous accueillir très bientôt !
Audrey


Frédéric Klein

Pierre Muckensturm

Rainer Gross



☐ 12/5/2021

Petites bulles artistiques 5

Bonjour,

Dans la douceur ouatée de la galerie Murmure, les personnages dessinés et sculptés par David Daoud auront, ces dernières semaines, pu creuser leur sillon intimiste et se poser pour profiter du silence qui invite à l’apaisement des sens.

Mais dès jeudi 20 mai j’aurai l’immense plaisir de vous accueillir à la galerie (avec quelques nouvelles pépites) !

En attendant, voici encore quelques « petites bulles artistiques » :

- "Patience" de David Daoud, Sculpture en plâtre, 2020, Hauteur : 20 cm

Les personnages en plâtre de David Daoud impulsent une dynamique tangible. Où vont-ils ? Vers un avenir radieux, un passé enfui ? Se penchent-ils au plus profond de leur âme vers les soubresauts de leurs souvenirs évanescents ? Les œuvres de David Daoud jouent l’oscillation entre l’introspection et la fuite en avant. Au spectateur de se situer et d’orienter son regard à la lumière de sa propre histoire.

- “En découdre…” de Yolaine Wuest, Huile et fusain sur calque, 2020, 40 cm x 33 cm, signé sur le cadre

Toute forme de figuration est absente des œuvres de Yolaine Wuest, mais elle a développé sa propre graphologie artistique issue de ses émotions, de ses aspirations, de ses intuitions. Les guillemets qu’elle ouvre résonnent en nous et servent de fil conducteur entre notre regard et nos émotions. Aspiré par ses œuvres, on se laisse délicieusement dériver au gré de nos rêveries, de nos pensées profondes. C’est une invitation baudelairienne à un voyage intérieur. « L’art me semble être le vecteur d’une pensée, voire d’une posture, capable de susciter l’émotion, quelle qu’elle soit. » Yolaine Wuest

- Sans titre de Max Ernst (Brühl 1891 - 1976 Paris), Aquatinte en couleurs avec aquarelle, 1950, 50 cm x 31,7 cm Pr. 19,8 cm x 13,8 cm
Exemplaire d’essai, signé

Grand pionnier des mouvements dadaïste et surréaliste, les œuvres de Max Ernst transcrivent la vision de l’artiste du monde, irréaliste et fantaisiste. La gravure de Max Ernst proposée par la galerie Murmure, met en avant le lien poétique et sensible entre l'homme et la nature.
Toute sa vie, il a développé une grande fascination pour les oiseaux qui dominent ses œuvres. Cette fascination l’a conduit à créer Loplop, un alter ego. Henry Miller souligna l’identification de Max Ernst à un oiseau, le décrivant en 1942 comme un « … oiseau fugitif déguisé en homme, toujours essayant de s’élever au-dessus du monde extérieur. »
L'oiseau permet à Max Ernst de mettre en valeur la quête de liberté, valeur essentielle de la pensée surréaliste.

Call and Collect : Si vous souhaitez acquérir une œuvre de la galerie Murmure www.galerie-murmure.com, vous pouvez me contacter au 03.89.41.49.25 ou contact@galerie-murmure.fr et nous pourrons convenir d'un rendez-vous à la galerie, d'une livraison ou d'une expédition.

Chaleureusement,
Audrey


David Daoud


Yolaine Wuest


Max Ernst



☐ 30/4/2021

Petites bulles artistiques 4

Chers amis, clients et amateurs d’art,

Nous allons encore devoir patienter avant de pouvoir ouvrir la galerie.
Des jours, ou plutôt des semaines qui me semblent bien longues…

Voici de « petites bulles » artistiques qui vont vous faire voyager au gré des différentes expositions de la galerie. Bulles de souvenirs évanescents qui sont selon George Sand « le parfum de l'âme » et qui offrent selon Victor Hugo une « présence invisible ».

- En lien 4 de Rose-Marie Crespin, Stylo-bille, papier-pierre, système électroluminescent, 2020, 30,5 cm x 43 cm x 1 cm
La thématique aviaire du dessin de Rose-Marie Crespin laisse supposer une approche plastique classique mais qui est démentie par l’originalité de sa ligne, par la superposition de plusieurs planches qui se complètent et s'appréhendent en transparence ainsi que par le système électroluminescent qui rend le tableau lumineux.
Il n’y a rien de spontané dans les œuvres de Rose-Marie Crespin mais une interrogation sur la notion de durée. La lenteur est un fondement intrinsèque de sa force créatrice. Le temps de création importe peu pour l’artiste, ce qui compte, c’est d’entrer dans un recueillement créatif et de voir comment l’être humain peut créer son propre temps.

- Jeune fille assise de David Daoud, Graphique à l’encre de Chine et pigments sur papier, 2020, 30 cm x 40 cm
Pour David Daoud le dessin est à la fois un préliminaire et un prolongement à la sculpture. « Le dessin est primordial (…) j’ai besoin de ressentir par le dessin, le volume, le relief. Le dessin est l’expression directe de mon esprit. (…) Le dessin, c’est le trait de l’âme. C’est ce qui définit le caractère de l’artiste et son style. C’est sa signature. » David Daoud

- "Variations sur un thème musical 20" d’Antoni Tàpies, Lithographie en couleurs 1987, 54 cm x 69,7 cm, Signée, numérotée, édition à 75 exemplaires
Antoni Tàpies a une conception magique de l’œuvre d’art. Pour lui, le tableau, contrairement à la tradition classique et même au cubisme, ne doit pas être la représentation des choses, mais un objet en lui-même, un « objet de pouvoir », comme on le conçoit dans les arts d’Afrique et d’Océanie par exemple, une chose investie par l’artiste d’une charge électrique capable de toucher le spectateur.

Call and Collect : Si vous souhaitez acquérir une œuvre de la galerie
Murmure www.galerie-murmure.com , vous pouvez me contacter au
03.89.41.49.25 ou contact@galerie-murmure.fr et nous pourrons convenir
d'un rendez-vous à la galerie, d'une livraison ou d'une expédition.

Amicalement,
Audrey

Rose-Marie Crespin


David Daoud


Antoni Tàpies



☐ 24/4/2021

Petites bulles artistiques 3

Chers amis, clients et amateurs d'art,

Les « petites bulles artistiques » de la galerie Murmure obéissent à une rythmique régulière pour vous offrir, je l’espère, des instants pétillants.

L’art a le pouvoir de nous faire voyager au-delà de nos préoccupations quotidiennes et nous permet d’envisager une pluralité d’interprétations, à la lueur de notre sensibilité et de notre histoire.

Voici trois nouvelles "petites bulles" que vous allez pouvoir interpréter à votre guise...

- Visage de David Daoud, Graphique à l‘encre rouge sur papier, 2020, 150 cm x 150 cm
Les portraits de David Daoud permettent d’apprécier l’importance du trait. Lignes sculpturales qui rythment la page, elles confèrent aux portraits une expressivité très particulière. Si la principale
préoccupation de David Daoud est d’émouvoir le spectateur, il joue sur l’accumulation de lignes pour pointer une émotion, une vibration dans le regard, une expressivité presque théâtrale. Face à la tradition des portraits figuratifs, il propose une formule graphique qui donne à voir un portrait psychologique en filigrane du portrait physique.

- Sans titre de Frédéric Klein, Technique mixte sur papier buvard, 2020, 41 cm x 51 cm, Pr 17 cm x 22 cm
Frédéric Klein nourrit le désir de proposer des œuvres libérées de toute représentation dans une recherche de sensibilité picturale pure en essayant de « leur donner une vibration pour les rendre vivantes ». Une longue réflexion anticipe chaque transcription plastique car l’œuvre finale doit laisser apparaitre un travail contenu pour révéler un rendu maîtrisé et précis. Pas de fioriture, mais la pureté d’une œuvre dans toute sa sobriété et sa vérité.

- L 1966-2 de Hans Hartung (1904-1989), Lithographie sur vélin de BFK Rives, 1966, 75 x 90 cm, Pr 69.7 x 54.3 cm, Signé « E.A »
Pour Hans Hartung, le mouvement réside dans la rapidité d’un tracé sur un petit format, dans la force d’un geste ultra maîtrisé et précis. Son procédé artistique est gestuel, lyrique et émotionnel tout ayant un côté mathématique : il produit ses œuvres en reportant point par point, selon la technique de mise au carreau, ses petits formats exécutés spontanément sur papier. Hans Hartung raconte cette expérience faite dès l'âge de six ans : « Sur un de mes cahiers d'école, j'attrapais des éclairs dès qu'ils apparaissaient. Il fallait que j'aie achevé de tracer leurs zigzags sur la page avant que n'éclate le tonnerre. Ainsi, je conjurai la foudre. »

En espérant que ces « petites bulles » vous aient offert une douce distraction !

Audrey

Call and Collect : Si vous souhaitez acquérir une œuvre de la galerie Murmure www.galerie-murmure.com, vous pouvez me contacter au 03.89.41.49.25 ou contact@galerie-murmure.fr et nous pourrons convenir d'un rendez-vous à la galerie, d'une livraison ou d'une expédition.






☐ 16/4/2021

Petites bulles artistiques 2

Bonjour,

A l’approche du week-end et de ces moments de convivialité qui nous font défaut, je voudrais vous proposer de nouvelles « petites bulles artistiques » avec les œuvres de trois artistes que la galerie Murmure a le plaisir de suivre.

- Sans titre, de Michel Cornu, Encre de Chine sur papier Japon, 2020, 27 cm x 22 cm, avec cadre 32 x 26 cm
Artiste du corps, artiste de l’effort Michel Cornu est en perpétuelle évolution. En réponse aux pérégrinations de son esprit ses œuvres évoluent, se transforment et répondent aux allégations de ses ambitions plastiques. Dans la quiétude de son atelier colmarien, il crée. La profondeur de son regard guide son geste et accompagne son corps. Ses dessins, ses peintures et ses gravures explorent le mouvement dans une image figée.

- Bleu n°2, de Marie Amédro, Peinture et collage sur panneau en carton toilé, 2021,avec cadre 50 x 70 cm
Se relevant du courant de l’abstraction géométrique qu’elle rattache à une sensibilité écologique, Marie Amédro puise dans l’Arbre sa principale source d’inspiration. C’est une lecture qui a déclenché cette
fascination : La vie secrète des arbres, de Peter Wohlleben. De cette lecture sont nés les premiers croquis géométriques. « Le fonctionnement interne de l'arbre me fait penser à une organisation sans faille, c'est
pourquoi j'aime jouer avec les formes, la symétrie et la verticalité pour créer. Mais les formes n’ont que peu de sens sans la couleur. La combinaison des deux apporte la touche finale aux œuvres : l’idée de
mouvement, d’énergie et de vitalité. J'utilise également le collage pour mettre en valeur l'écorce de l'arbre qui protège la sève de l'environnement extérieur. » Marie Amédro

- Black box, de Rainer Gross, Bois, verre, 2019, 21 x 35 x P 12 cm
Rainer Gross a introduit le verre dans ses sculptures. Il le combine au bois qui a servi pour l’élaboration de ses installations monumentales éphémères. Il en résulte des œuvres qui distillent une douce géométrie et qui nous rappellent que les opposés peuvent s’unir. Le minéral enlace le végétal dans une danse apaisante où l’opaque et le transparent s’articulent avec bonheur. Cette alliance entre le verre et le bois d’installations passées « crée des objets qui expriment le gel du mouvement et l’arrêt du temps ». Rainer Gross.

Dans l’espoir que ces « petites bulles » vous auront offert l’ivresse d’un doux moment !
Audrey

Call and Collect : Si vous souhaitez acquérir une œuvre de la galerie Murmure www.galerie-murmure.com , vous pouvez me contacter au 03.89.41.49.25 ou contact@galerie-murmure.fr et nous pourrons convenir d'un rendez-vous à la galerie, d'une livraison ou d'une expédition.


Michel Cornu 30


Bleu n°2 insitu


Bleu n°2 zoom


Black box 1


Black box 2



☐ 10/4/2021

Chers amis, clients et amateurs d’art,

En réaction à la complexité de la situation sanitaire actuelle, la galerie Murmure souhaite pouvoir garder le lien avec vous en vous offrant quelques bulles artistiques.

Si ces « petites bulles » qui font la poésie des vernissages sont désormais reléguées aux rangs de nos souvenirs heureux, je vous propose de les transformer en éblouissements plastiques.

Je vous présenterai régulièrement quelques œuvres de la galerie Murmure, petites bulles évanescentes, qui je l’espère, vous offriront l’ivresse !

Voici les trois premières bulles :


Paysage avec plantes, de David Daoud, Graphique à l’encre de Chine sur
papier tissé, 2021, 200 cm x 160 cm


Attente, de David Daoud, Sculpture en plâtre, 2020, Hauteur : 43 cm


Batz, d’Eduardo Chillida (1924 – 2002), Eau forte aquatinte sur papier
de Chine, 1984, Signée, numérotée, 53 x 75.5 cm, Pr 21 x 17.2 cm


Call and Collect : si vous souhaitez acquérir une œuvre de la galerie Murmure (www.galerie-murmure.com), vous pouvez me contacter au 03.89.41.49.25 ou contact@galerie-murmure.fr.

Prenez bien soin de vous,
Audrey



☐ 1/4/2021

Chers amis, clients et amateurs d’art,

Gael Poulain de TV7 présente les œuvres de l’artiste David Daoud à la galerie Murmure avec la délicatesse de son regard personnel. Son émission est visible toute la semaine sur TV7 et sur le site Internet de la galerie Murmure en suivant ce lien :

⇒ https://www.galerie-murmure.fr/actualites/reportage-invitation-au-voyage/

Par la magie de sa caméra, elle oriente notre regard sur la poésie des détails. Elle surfe tout en douceur sur les lignes des personnages sculptés pour rebondir sur l’expressivité des personnages dessinés. De ses focus et prises de vues émergent une présentation sensible de l’exposition actuelle à la galerie Murmure.

Un grand merci à Gael pour ce beau reportage !

Amicalement,
Audrey





☐ 24/3/2021

Chers amis, clients et amateurs d’art,

Face à l’engouement pour les photos de l’auteure photographe Sophie Patry, nous avons voulu vous offrir un plaisir multiple en déclinant deux photos originales de l’artiste sur des coussins.

Édités à cinquante exemplaires, numérotés et signés par l’artiste, ils offrent une évasion ouatée dans un univers fantomatique. Réceptacles des pensées et rêveries, ils permettent d'apporter une touche de douceur
à un intérieur.

Ils seront disponibles à la galerie Murmure à partir de samedi 27 mars dans l’après-midi. L’artiste Sophie Patry sera également à la galerie !

Amicalement,
Audrey





☐ 19/3/2021

Une nouvelle exposition se prépare à la galerie Murmure, une "Invitation au voyage" à partir de vendredi 19 mars 2021...
Dans ce contexte sanitaire où l’accès à l’art revêt un caractère exceptionnel, l’artiste David Daoud brise les codes et offre une pérégrination artistique au sein de la galerie Murmure.
Ses personnages d’encre et de plâtre déambulent librement au gré des œuvres de Joan Miró, Jean Dubuffet, Max Ernst, Hans Hartung, Antoni Tàpies, Eduardo Chillida, Georg Baselitz, Pierre Tal Coat et Louis Stettner. Trouvant refuge dans l’univers bucolique de l’artiste, ils proposent une mise en abîme où le spectateur devient acteur de la mise en scène. Personnage de chair, il se confond avec ces personnages en plâtre et découvre, avec eux, des œuvres des grands maîtres de l’histoire de l’art contemporain.
Le contexte sanitaire ne nous permet pas l’organisation d’un vernissage, mais David Daoud sera présent à la galerie Murmure vendredi 19 et samedi 20 mars. Élève du fameux sculpteur Charles Auffret, David Daoud jouit déjà d'une notoriété certaine. Lauréat de nombreux prix (dont le prestigieux Prix Frédéric de Carfort de la Fondation de France en 2011), il a déjà des œuvres exposées à l’Institut du monde Arabe à Paris.
Nous vous accueillerons dans le respect des normes sanitaires en vigueur actuellement.
Audrey Clerc