Lindane (Pollution au)

👉 Voir également la page ATE "Association Tiefenbach Environnement"



☐ 18/1/2021

Une bonne nouvelle pour Colmar, l'écologie et l'environnement

« Une enveloppe financière de 50 millions pour extraire les 750 tonnes de lindane du site PCUK à Wintzenheim.
La stratégie mise en place avec mes collègues de Colmar Agglomération et notamment Serge Nicole, porte ses fruits. » E.S.

Une réelle avancée à mettre au crédit d'Eric STRAUMANN et de l'Association Tiefenbach Environnement qui, sous l'impulsion de son président Jean-Paul ROTH, se bat depuis début 2019 pour la dépollution du site, un combat que Frédéric Hilbert et Colmar info ont rapidement relayé.



☐ 21/5/2020

Edouard Dabrowski

La banderole accrochée sur l'une des façades bordant la place de l'Ancienne Douane attire les regards et frappe les esprits.
Lindane ? Quésaco ?
"Nappe phréatique contaminée" précise une seconde banderole, illustrée de fûts arborant la fameuse tête de mort signalant les substances toxiques.
C'est que le lindane est un pesticide perturbateur endocrinien et nerveux, très toxique, qui a été interdit pour ces raisons.
700 tonnes de ce produit ont été stockées à l'ouest de Colmar. D'après Frédéric Hilbert, les fûts qui se situent à quelques centimètres de la nappe phréatique ont déjà commencé à la polluer. Il est ainsi interdit de pomper l’eau de la nappe dans une partie de l’ouest colmarien. La pollution se dirige vers l’Est et impacte les Colmariens. Les autorités ont décidé de recouvrir le site d’une couverture étanche. Si celle-ci permet de limiter la propagation de la pollution en évitant l’effet de ruissellement de l’eau de pluie, elle ne peut pas être une solution à long terme.
Elle a été choisie pour des raisons financières, moins de 500 000€ contre 25 M€ pour l’enlèvement des fûts (25 M€, c’est le coût du parking de la Montagne verte).
Cette situation ne semble pas émouvoir particulièrement nos responsables politiques qui préfèrent minimiser, temporiser, voire cacher la poussière sous le tapis.
De nombreux observateurs pensent que rien ne changera, que « le "monde d’après" la pandémie de Covid-19 s’annonce, en dépit des discours, la copie conforme de celui d’avant » (Stéphane Foucart, Le Monde). Ou en pire !
Ainsi, le Medef considère que la relance de l'activité économique doit faire passer la question écologique au second plan ; par la voix de son patron, Geoffroy Roux de Bézieux, il prône dès à présent un assouplissement des normes environnementales ; on a assisté au retour en force du plastique à usage unique, les lobbys industriels demandent l'allègement des normes sur les pesticides et les limites maximales de résidus autorisées dans l’alimentation, voire les distances de sécurité entre habitations et zones traitées…
Pourtant, le professeur de biologie moléculaire Gilles-Eric SERALINI, contacté par l'association Tiefenbach Environnement qui milite pour la dépollution du site, est on ne peut plus clair dans sa réponse : « Un stock souterrain illégal de lindane devrait ainsi être retiré immédiatement par les autorités compétentes, avec toutes les précautions, et une enquête criminelle devrait être diligentée.
Il conviendrait de déclencher une campagne de dépistage du lindane auprès des populations les plus exposées par prélèvements de cheveux (150 € / analyse) ; un échantillon de 15 à 20 analyses permettrait de commencer à évaluer l’ampleur possible du problème.
Les dérivés du lindane et ses produits de formulations et métaux lourds peuvent se concentrer dans les lipides, donc il conviendrait de surveiller non seulement les eaux, mais aussi les productions végétales (compte tenu de la constitution lipidique des membranes cellulaires).
La situation apparaît très urgente, des responsables publics peuvent être mis en cause s’ils ne réagissent pas. »

https://www.publicsenat.fr/article/politique/mesures-environnementales-la-lettre-d-un-autre-temps-du-medef-182136?fbclid=IwAR1sgZZP1jL74Gfc_rQjGJGkhOeUMjmRQtR2cbbR-z6Fyk22-iJl3eEGAK0





☐ 7/1/2020

Frédéric HILBERT

Pollution de la nappe phréatique au lindane




vidéo : cliquer ici ↴
https://www.youtube.com/watch?v=NX-VsUG7Vqg&feature=share&fbclid=IwAR2hE9qojgI5ZqJHrd_mfjtY8kTssGOVH3gW5XcJDh8XDEShGNftxF8EY9o



☐ 3/12/2019

Frédéric HILBERT

Dans une ancienne gravière, à l’orée du village alsacien, 750 tonnes de lindane sont stockées depuis plus de 50 ans. Les fûts qui se situent à quelques centimètres de la nappe phréatique ont déjà commencé à la polluer. Il est ainsi interdit de pomper l’eau de la nappe dans une partie de l’ouest colmarien.

La pollution se dirige vers l’Est et impacte les Colmariens. Les autorités ont décidé de recouvrir le site d’une couverture étanche. Si celle-ci permet de limiter la propagation de la pollution en évitant l’effet de ruissellement de l’eau de pluie, elle ne peut pas être une solution à long terme.

Elle a été choisie pour des raisons financières, moins de 500 000€ contre 25 M€ pour l’enlèvement des fûts (25 M€, c’est le coût du parking de la Montagne verte). La précarité de la solution choisie a refait surface lorsque des gens du voyage ont installé leur campement sur le terrain contenant la source de pollution. Entre-temps, un autre site a été dépollué à Huningue.

Wintzenheim, sous l’impulsion d’une association de riverains, a voté une motion demandant la dépollution du site. Mais seule, elle n’obtiendra rien. Colmar, principale concernée, et son agglomération doivent également faire pression pour rouvrir ce dossier et dépolluer définitivement ce site.

Nous espérons que l’écologie et l’environnement soient mieux pris en considération. En attendant, nous vous souhaitons d’agréables fêtes de fin d’année.

Frédéric HILBERT - Caroline SANCHEZ



☐ 28/9/2019

Tristan Denéchaud

Durant ces prochains mois et comme toujours, nous tenterons de jouer la carte de la TRANSPARENCE. Ici, nous sommes sollicités pour une pétition pour dire « STOP à la pollution cancérigène de la nappe phréatique à Colmar », liée à l’ancienne décharge dite du Ligibel. Cette initiative montre que la préservation de nos cadres de vie est essentielle et que ce qui est vrai aujourd’hui, ne le sera peut-être pas demain.
Même si c’est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît (protection moins fragile et un peu plus imperméable qu’indiqué, restrictions connues de longue date, faible dégradation et risque d’une étendue peu probable à moyen terme, configuration différente sur le site de la STEIH à Huningue, terres agricoles d’ores et déjà sacrifiées, confusion entre eaux souterraines et eaux de consommation, …), le sujet n’en est pas moins intéressant. Plusieurs éléments de réponse :
1. La pollution au lindane est une vraie problématique tant environnementale que de santé publique, mais la gestion des eaux souterraines est une prérogative du Département.
2. L’usage par les particuliers de l’eau de la nappe est lui aussi réglementé, puisqu’il ne peut se faire qu’à des fins d’irrigation à petite échelle.
3. (Et c’est là qu’intervient l’échelon municipal), la question que pose le lindane et tous ses équivalents (les langues pesticides venant de Cernay dans la nappe phréatique, les langues venant de StocaMine, ...), c’est aussi la micro-échelle (micropollutions) et l’effet cocktail. À ces faibles doses, on ne connaît plus l'effet des substances, or la combinaison des substances peut avoir des effets fortement aggravants. Ainsi, les collectivités en charge de l’adduction en eau potable peuvent s'en prémunir, et protéger la population servie, en installant des systèmes de monitoring biologique des micropollutions, puis, si nécessaire, en traitant ces micropollutions (perturbateurs endocriniens, métaux lourds...) en station. Et comme dit, c’est là qu‘une municipalité peut et DOIT agir !
DONC, même si le traitement de la pollution ne relève pas directement de la Mairie ou de la Communauté d'Agglomération, il est important d'agir en bonne intelligence/coordination avec le Département et les Syndicats des Eaux. C’est ce que nous ferons si nous sommes élus ! Tout en informant de manière la plus transparente possible la population colmarienne. Comme pour TOUS les autres sujets, le devoir d'information est un devoir que nous vous devons !

https://www.change.org/p/lacombe-pascal-yahoo-fr-stop-pollution-canc%C3%A9rig%C3%A8ne-de-la-nappe-phr%C3%A9atique-%C3%A0-colmar?fbclid=IwAR2n6NcBp55h0tKir3Et2aTFmnDst1Ks-gewS3BmEP8yHWi3_K6xWEUiymc