29 janvier 2023

Galerie Murmure

Nous avons le plaisir de vous inviter

vendredi 3 février de 18h30 à 21h

au vernissage de la nouvelle exposition de la galerie Murmure dans laquelle les artistes Ilana Isehayek et Franziskus Wendels nous convient à voir « Au-delà du visible », dans les brumes d’un espace suggéré ou suivant la ligne métallique d’un lien matérialisé.


Lors du vernissage, vous pourrez rencontrer Ilana Isehayek et Franziskus Wendels, qui seront ravis d'échanger avec vous autour de leurs oeuvres.

Franziskus Wendels, travaille autour de la thématique de la lumière traitée dans son impermanence. Il saisit la fugacité de l’instant dans un mouvement figé, hors du temps. Mémoire de l’éphémère, l’œuvre semble retracer une histoire contextuelle à la fois elliptique et abstraite.


La réponse d’Ilana Isehayek à ces arrêts sur histoire se situe dans les liens qui lient ces fractions d’histoires individuelles et collectives. Ses œuvres intitulées « Archipels », matérialisent ces connivences inconscientes, abstraites et pourtant si profondément ancrées et essentielles.

Les œuvres de Franziskus Wendels et d'Ilana Isehayek ont été acquises par de nombreux musées, fondations et collections prestigieuses.


Galerie Murmure
5 place de l'Ancienne Douane à Colmar
jeudi et vendredi : 14h à 18h
samedi : 10h à 19h
Et tous les jours sur rendez-vous
contact@galerie-murmure.fr
Tél: +33 3 89 41 49 25
www.galerie-murmure.com

28 janvier 2023

Yves HEMEDINGER

Voilà, c’est fait, enfin !
Je viens d’avoir le résultat du recours en annulation de l’élection législative de juin dernier.
Le conseil constitutionnel a confirmé le résultat du scrutin et donc la victoire de Brigitte Klinkert avec 50,2 % contre 49,8 % pour moi.
J’en prends acte sereinement.
Comme je l’avais dit et écrit, il faut savoir accepter de perdre dans la vie en général et en politique, en l’occurrence ici.
Si j’avais fait ce recours, c’est parce que vous aviez été nombreux à me faire remonter ce qui semblait être des anomalies.
Je m’étais donné à fond dans mon mandat de député pour à la fois vous défendre et vous représenter le plus efficacement et dignement possible.
J’ai noué des liens d’amitié avec nombres d’entre vous.
J’ai toujours pris beaucoup de plaisir à vous rencontrer, vous écouter et soutenir les très nombreuses organisations associatives.
J’aime ce contact avec le terrain et je pense très bien connaître les besoins et aspirations de mes concitoyens ici à Colmar et depuis 2 ans dans les communes de la circonscription.
Aussi et en dépit de la situation du moment je compte bien maintenir ce lien et continuer à vous rencontrer partout sur le territoire local afin de continuer à vous être utile.
Je le ferai comme élu à la CEA, comme je le fais depuis que je ne suis plus député.
Je le ferai comme militant de mes valeurs et convictions.
Je le ferai dans l’attachement et le respect que j’ai pour vous et pour vos très nombreux messages de soutien que vous me témoignez au quotidien.
Je ne lâcherai rien, je ne vous lâcherai pas.
Je continuerai à organiser des rencontres et des permanences.
N’hésitez pas à m’inviter à vos manifestations et activités, je viendrai toujours avec plaisir pour apprendre de nos échanges.
Nous aurons d’autres combats à mener et, le moment venu, viendra le temps des victoires.
Nous nous retrouverons dès demain, samedi, et dimanche, aux différentes cérémonies de commémoration de la libération.
Michel Spitz

Les étudiants de la classe de trombone de Philippe Spannagel au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Colmar participent au Koïfhus à une Master Class avec Guillaume Cottet-Dumoulin, premier trombone solo de l’Orchestre de Paris, professeur au CNSM de Paris et membre du quatuor Gilles Millière.

Cet événement est une occasion pour les jeunes musiciens colmariens de se perfectionner dans la pratique de leur instrument aux côtés d’un musicien réputé.
 
La Master Class est ouverte au public, sur entrée libre. Les personnes intéressées sont invitées à venir observer les cours tout au long du week-end. Aujourd’hui, samedi de 9h15 à 20h, et demain dimanche 29 janvier de 9h15 à 12h30. Un mini-récital sera donné demain à 11h15, en clôture la session. N’hésitez-pas à venir !


25 janvier 2023

La crise de la cinquantaine ?

Eric Vial

D’abord, pendant le confinement on m’a imposé de rédiger des auto-autorisations de sorties pour aller acheter deux poireaux et trois carottes.
Ensuite, on m’a expliqué que si on me privait de liberté c’était pour mon bien.
Après on m’a prévenu que si je ne me vaccinais pas pour protéger les autres j’allais être «em-merd-é», puis on a découvert que finalement on pouvait quand même transmettre le virus. Mais bon, on n’a rien changé.
À nouvel-an, on m’explique que la crise climatique était imprévisible.
Concernant la retraite on m’oblige à reconnaître qu’il faut travailler plus longtemps tout en sachant que plus d’un travailleur de 60 ans sur deux n’a plus d’activité.
Je découvre que moins je consomme d’énergies, plus mes factures sont lourdes.
Maintenant on me dit qu’il faut donner des armes à l’Ukraine pour faire la paix.
Mes chers amis FB, je crois avoir vrillé. Je ne comprends plus les contradictions de ce monde qui m’entoure, ni la société qui me ceint. Je veux fuir cette bêtise et cette chienlit, mais est-ce possible ?



24 janvier 2023

L'édition 2023 du festival de Pâques de Colmar

Michel Spitz

du 31 mars au 17 avril

Sous la direction artistique de Marc Coppey, c'est une programmation riche des œuvres du répertoire classique qui seront interprétées par de grands artistes connus des scènes internationales lors de 12 concerts symphoniques et de musique de chambre dans les hauts lieux du patrimoine colmarien.

À vos agendas !

Ouverture des réservations le 1er février
+ d'infos dans quelques jours...

#Ville de Colmar #Marc Coppey, cellist #Ministère de la Culture Toute l'Alsace #Office de Tourisme de Colmar #musiqueclassique #concertsymphonique #Musée Unterlinden #Confrérie Saint Etienne d'Alsace #Eglise Saint Matthieu Colmar #Théâtre Municipal de Colmar #Orchestre Symphonique de Mulhouse - OSM #PKF—Prague Philharmonia #Conservatoire de Colmar



23 janvier 2023

Avec une retraite de 1.200 euros (brut), une ardoise d'environ 15.000 euros par année d'EHPAD

Marie Penicaut

Et plus pour ceux qui ont encore moins de retraite...

En réalité le fruit du travail d'une vie ou de deux générations peut y passer pour les classes moyennes qui seront obligées bien souvent de vendre le petit logement de la personne pour payer l'EHPAD ou rembourser l'aide sociale à l'hébergement (ASH).

Attention, n'imaginez pas qu'il suffirait de liquider sa succession juste avant d'entrer en EHPAD : tout ce qui a été transmis moins de 10 ans avant l'entrée en EHPAD sera réclamé à ceux qui ont hérité... Un monde formidable...

Donc, dans l'avenir le choix va être vite fait :
 
- pour les classes basses et moyennes ce sera l'euthanasie, vite ! plutôt que de rentrer en EHPAD et de perdre le peu de patrimoine qu'une ou deux générations ont réussi à constituer.

- par contre les retraités qui ont au-delà de 2.500 euros par mois de retraite pourront, eux, gagner un peu de temps de vie sans entamer le patrimoine...

Vous avez dit égalité devant la maladie et la mort ?

À méditer en ces temps où on fait saliver les plus naïfs avec des retraites à 1.200 euros brut...

SOUTIEN à tous les artisans ET STOP à cette folie

Kelly Scott

J’ai appelé ce matin la boulangerie en question pour savoir si c’était vrai car complètement fou.
Boulangerie Claudel à Bollwiller (Haut-Rhin).

Photo jointe, une dame très gentille m’a répondu.

Tout est véridique ! Le montant réclamé est réel et d’autres boulangeries et artisans vivent le même cauchemar !

Ils ont affiché cette facture chez eux dans leur commerce.

Ils ont prévenu la presse.

EDF pour l’instant ne donne aucune réponse.

Je leur ai dit que nous les soutenions.

C’est juste invraisemblable, incroyable et insupportable.

S’ils doivent payer, ils fermeront évidemment mais il faut absolument qu’ils ne se laissent pas faire !