Articles

Affichage des articles du juillet, 2018
Image
M. Hemedinger a opéré un virage à 180° : le macaron à 600 euros ? « C'est beaucoup trop cher. » Les touristes ? « Je ne souhaite pas faire du centre-ville un parc d'attractions à ciel ouvert. » Et encore : « On ne pourra pas continuer à accueillir plus de touristes. » [L'ALSACE du 6 juillet 2018]. Mais quel crédit accorder à une personne qui la veille encore cautionnait la politique de son maître, tout à l'opposé du discours d'aujourd'hui ? À ceux qui lui reprocheraient son retournement de veste, il pourra toujours resservir la fameuse phrase d'Edgar Faure : « Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent. » L'homme qui est « en perpétuelle réflexion »   Dans l'édition du journal L'ALSACE du 6 juillet 2018, nous apprenons que M. Hemedinger est « en perpétuelle réflexion », notamment au sujet du stationnement qui mécontente - le mot est faible - beaucoup de Colmariens. Sa réflexion est si perpétuelle qu'après un an elle n'