Articles

Affichage des articles du septembre, 2018
Image
Fermeture du Parking de la Montagne Verte : aucune solution n'est proposée aux riverains Benoît NICOLAS monte au créneau Fermeture du Parking de la Montagne Verte. Du 1er octobre 2018 au 29 novembre 2019. 14 mois ! Le plus grand parking gratuit de Colmar disparaît. Paix à son âme. Il n'apparaît déjà plus dans la liste des parkings gratuits sur le site de la Ville de COLMAR. Par contre, dans la liste, les 1433 places du Parc Expo....! Aucune mesure de compensation, au moins provisoire, n'a été prévue. On aurait pu solliciter les Colmariens pour des propositions. On aurait pu imaginer : - une diminution du coût des stationnements. - une baisse des tarifs exorbitants des autres parkings dont le dernier né (BLEYLE-GARE) qui, vu son coût, est tout le temps vide. - la remise en gratuité de certains espaces publics vides (rue de la Gare, le pont de la gare, etc... - la création d'un parking à l'extérieur avec des bus spéciaux. - etc... Rien. Le mépris. L
Image
Bravo, la voirie ! Rue Kulhmann se trouve, oh miracle ! une place libre pour se garer. Bien matérialisée par le marquage au sol, vous pensez pouvoir vous y mettre en toute confiance. Erreur funeste ! Regardez ce qui risque de vous arriver. Admirez au passage le chanfrein réalisé en dépit du bon sens, vu la hauteur du trottoir à cet endroit. Des artistes, on vous dit. La rue de l'Ours fait partie des rues régulièrement défoncées pour cause de travaux. Un vrai patchwork. Tout récemment, un énième trou avait été rebouché par du sable qui ne demandait qu'à s'envoler, un piège à vélos et trottinettes, et exerçant une forte attraction sur nos amis à quatre pattes. Le trou a fini par recevoir un revêtement définitif. Gag ! Au lieu d'un asphalte rouge comme celui de la rue, c'est du beau noir qui a été mis à la place ! Comment expliquer cette boulette ? À moins qu'il ne s'agisse d'art minimaliste, un clin d’œil à l'adjointe à la culture qui hab
GILBERT MEYER ET LE SOCIAL ➦ Une contributrice nous envoie ce témoignage : « Montant imposable égal à zéro ? La Ville de Colmar vous fait un abattement de 30% sur les tarifs de restauration scolaire. » Super alors ! Ça tombe bien. Notre foyer est composé d'une personne active et d'une personne en situation de handicap (cancer). Avec la baisse de salaire due à ce handicap, nous ne payons pas d'impôts. Donc, nous pourrions avoir droit à cet abattement de 30% ? Oui, mais non ! Car notre fiche d'impôt ne mentionne pas LA phrase que le Gilbert Meyer, maire de Colmar, veut, LA phrase magique, que le centre des impôts n'écrit pas, même si on ne paie pas d'impôts. La phrase, c'est "vous n'êtes pas imposable à l'impôt sur le revenu". Alors tu fais des photocopies de tes feuilles d'impôts, tu copies et recopies tes feuilles de salaires, mais rien. Y a pas la phrase ? Y a pas l'abattement. On passe donc de 92 € pour une cantine et un
Image
Une publication de l'intersyndicale  de Ricoh
Image
Une drôle de façon de souhaiter la bienvenue à un nouvel arrivant [L'ALSACE du 12 septembre 2018] Trop chère installation à Colmar En s’installant rue des Bains à Colmar, Jean-Pierre Trézeux a découvert qu’il devait s’acquitter d’une facture de 1 000 € pour dévier la circulation le temps de son déménagement. Récit des mésaventures d’un Normand à Colmar. Le 31 mai dernier, Jean-Pierre Trézeux, 74 ans, a emménagé à Colmar. Un retour que ce Normand attendait de longue date, lui qui avait beaucoup aimé son passage dans la cité de Bartholdi dans les années 70. Les cartons étaient prêts, le transporteur réservé et la demande d’autorisation d’occupation du domaine public envoyée à la Ville de Colmar. Tout devait se passer pour le mieux lorsqu’un grain de sable s’est glissé dans les rouages. Très coûteuse déviation Le 15 mai, la société Desormeaux reçoit une réponse négative du service de gestion du domaine public de Colmar. « Compte tenu de la configuration de la rue des Bains, ce
Image
Benoît Nicolas chez Ricoh Pour nous écrire :  colmarinfo45@gmail.com