29 janvier 2023

Galerie Murmure

Nous avons le plaisir de vous inviter

vendredi 3 février de 18h30 à 21h

au vernissage de la nouvelle exposition de la galerie Murmure dans laquelle les artistes Ilana Isehayek et Franziskus Wendels nous convient à voir « Au-delà du visible », dans les brumes d’un espace suggéré ou suivant la ligne métallique d’un lien matérialisé.


Lors du vernissage, vous pourrez rencontrer Ilana Isehayek et Franziskus Wendels, qui seront ravis d'échanger avec vous autour de leurs oeuvres.

Franziskus Wendels, travaille autour de la thématique de la lumière traitée dans son impermanence. Il saisit la fugacité de l’instant dans un mouvement figé, hors du temps. Mémoire de l’éphémère, l’œuvre semble retracer une histoire contextuelle à la fois elliptique et abstraite.


La réponse d’Ilana Isehayek à ces arrêts sur histoire se situe dans les liens qui lient ces fractions d’histoires individuelles et collectives. Ses œuvres intitulées « Archipels », matérialisent ces connivences inconscientes, abstraites et pourtant si profondément ancrées et essentielles.

Les œuvres de Franziskus Wendels et d'Ilana Isehayek ont été acquises par de nombreux musées, fondations et collections prestigieuses.


Galerie Murmure
5 place de l'Ancienne Douane à Colmar
jeudi et vendredi : 14h à 18h
samedi : 10h à 19h
Et tous les jours sur rendez-vous
contact@galerie-murmure.fr
Tél: +33 3 89 41 49 25
www.galerie-murmure.com

28 janvier 2023

Yves HEMEDINGER

Voilà, c’est fait, enfin !
Je viens d’avoir le résultat du recours en annulation de l’élection législative de juin dernier.
Le conseil constitutionnel a confirmé le résultat du scrutin et donc la victoire de Brigitte Klinkert avec 50,2 % contre 49,8 % pour moi.
J’en prends acte sereinement.
Comme je l’avais dit et écrit, il faut savoir accepter de perdre dans la vie en général et en politique, en l’occurrence ici.
Si j’avais fait ce recours, c’est parce que vous aviez été nombreux à me faire remonter ce qui semblait être des anomalies.
Je m’étais donné à fond dans mon mandat de député pour à la fois vous défendre et vous représenter le plus efficacement et dignement possible.
J’ai noué des liens d’amitié avec nombres d’entre vous.
J’ai toujours pris beaucoup de plaisir à vous rencontrer, vous écouter et soutenir les très nombreuses organisations associatives.
J’aime ce contact avec le terrain et je pense très bien connaître les besoins et aspirations de mes concitoyens ici à Colmar et depuis 2 ans dans les communes de la circonscription.
Aussi et en dépit de la situation du moment je compte bien maintenir ce lien et continuer à vous rencontrer partout sur le territoire local afin de continuer à vous être utile.
Je le ferai comme élu à la CEA, comme je le fais depuis que je ne suis plus député.
Je le ferai comme militant de mes valeurs et convictions.
Je le ferai dans l’attachement et le respect que j’ai pour vous et pour vos très nombreux messages de soutien que vous me témoignez au quotidien.
Je ne lâcherai rien, je ne vous lâcherai pas.
Je continuerai à organiser des rencontres et des permanences.
N’hésitez pas à m’inviter à vos manifestations et activités, je viendrai toujours avec plaisir pour apprendre de nos échanges.
Nous aurons d’autres combats à mener et, le moment venu, viendra le temps des victoires.
Nous nous retrouverons dès demain, samedi, et dimanche, aux différentes cérémonies de commémoration de la libération.
Michel Spitz

Les étudiants de la classe de trombone de Philippe Spannagel au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Colmar participent au Koïfhus à une Master Class avec Guillaume Cottet-Dumoulin, premier trombone solo de l’Orchestre de Paris, professeur au CNSM de Paris et membre du quatuor Gilles Millière.

Cet événement est une occasion pour les jeunes musiciens colmariens de se perfectionner dans la pratique de leur instrument aux côtés d’un musicien réputé.
 
La Master Class est ouverte au public, sur entrée libre. Les personnes intéressées sont invitées à venir observer les cours tout au long du week-end. Aujourd’hui, samedi de 9h15 à 20h, et demain dimanche 29 janvier de 9h15 à 12h30. Un mini-récital sera donné demain à 11h15, en clôture la session. N’hésitez-pas à venir !


25 janvier 2023

La crise de la cinquantaine ?

Eric Vial

D’abord, pendant le confinement on m’a imposé de rédiger des auto-autorisations de sorties pour aller acheter deux poireaux et trois carottes.
Ensuite, on m’a expliqué que si on me privait de liberté c’était pour mon bien.
Après on m’a prévenu que si je ne me vaccinais pas pour protéger les autres j’allais être «em-merd-é», puis on a découvert que finalement on pouvait quand même transmettre le virus. Mais bon, on n’a rien changé.
À nouvel-an, on m’explique que la crise climatique était imprévisible.
Concernant la retraite on m’oblige à reconnaître qu’il faut travailler plus longtemps tout en sachant que plus d’un travailleur de 60 ans sur deux n’a plus d’activité.
Je découvre que moins je consomme d’énergies, plus mes factures sont lourdes.
Maintenant on me dit qu’il faut donner des armes à l’Ukraine pour faire la paix.
Mes chers amis FB, je crois avoir vrillé. Je ne comprends plus les contradictions de ce monde qui m’entoure, ni la société qui me ceint. Je veux fuir cette bêtise et cette chienlit, mais est-ce possible ?



24 janvier 2023

L'édition 2023 du festival de Pâques de Colmar

Michel Spitz

du 31 mars au 17 avril

Sous la direction artistique de Marc Coppey, c'est une programmation riche des œuvres du répertoire classique qui seront interprétées par de grands artistes connus des scènes internationales lors de 12 concerts symphoniques et de musique de chambre dans les hauts lieux du patrimoine colmarien.

À vos agendas !

Ouverture des réservations le 1er février
+ d'infos dans quelques jours...

#Ville de Colmar #Marc Coppey, cellist #Ministère de la Culture Toute l'Alsace #Office de Tourisme de Colmar #musiqueclassique #concertsymphonique #Musée Unterlinden #Confrérie Saint Etienne d'Alsace #Eglise Saint Matthieu Colmar #Théâtre Municipal de Colmar #Orchestre Symphonique de Mulhouse - OSM #PKF—Prague Philharmonia #Conservatoire de Colmar



23 janvier 2023

Avec une retraite de 1.200 euros (brut), une ardoise d'environ 15.000 euros par année d'EHPAD

Marie Penicaut

Et plus pour ceux qui ont encore moins de retraite...

En réalité le fruit du travail d'une vie ou de deux générations peut y passer pour les classes moyennes qui seront obligées bien souvent de vendre le petit logement de la personne pour payer l'EHPAD ou rembourser l'aide sociale à l'hébergement (ASH).

Attention, n'imaginez pas qu'il suffirait de liquider sa succession juste avant d'entrer en EHPAD : tout ce qui a été transmis moins de 10 ans avant l'entrée en EHPAD sera réclamé à ceux qui ont hérité... Un monde formidable...

Donc, dans l'avenir le choix va être vite fait :
 
- pour les classes basses et moyennes ce sera l'euthanasie, vite ! plutôt que de rentrer en EHPAD et de perdre le peu de patrimoine qu'une ou deux générations ont réussi à constituer.

- par contre les retraités qui ont au-delà de 2.500 euros par mois de retraite pourront, eux, gagner un peu de temps de vie sans entamer le patrimoine...

Vous avez dit égalité devant la maladie et la mort ?

À méditer en ces temps où on fait saliver les plus naïfs avec des retraites à 1.200 euros brut...

SOUTIEN à tous les artisans ET STOP à cette folie

Kelly Scott

J’ai appelé ce matin la boulangerie en question pour savoir si c’était vrai car complètement fou.
Boulangerie Claudel à Bollwiller (Haut-Rhin).

Photo jointe, une dame très gentille m’a répondu.

Tout est véridique ! Le montant réclamé est réel et d’autres boulangeries et artisans vivent le même cauchemar !

Ils ont affiché cette facture chez eux dans leur commerce.

Ils ont prévenu la presse.

EDF pour l’instant ne donne aucune réponse.

Je leur ai dit que nous les soutenions.

C’est juste invraisemblable, incroyable et insupportable.

S’ils doivent payer, ils fermeront évidemment mais il faut absolument qu’ils ne se laissent pas faire !



22 janvier 2023

Non à cette réforme des retraites !

Yves Hemedinger

Le fait de devoir travailler plus longtemps n’aura pas les mêmes conséquences pour tous comme l’expliquent parfaitement les chiffres ci dessous.

C’est pour cela que la réforme est par nature injuste et est pénalisante pour les plus pauvres et les classes moyennes.

En France, l’ espérance de vie à la naissance est de 85,3 ans pour les femmes et de 79,4 ans pour les hommes.

L’espérance de vie en bonne santé, c’est-à-dire le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne, s’élève en France à 64,1 ans pour les femmes et à 62,7 ans pour les hommes. Elle est stable depuis dix ans.
 
Plus on est aisé, plus l’espérance de vie est élevée. Ainsi, parmi les 5 % les plus aisés, l’espérance de vie à la naissance des hommes est de 84,4 ans, contre 71,7 ans parmi les 5 % les plus pauvres, soit 13 ans d’écart. Chez les femmes, cet écart est plus faible : 8 ans séparent les plus aisées des plus pauvres. (...).

Galerie Murmure


Renaud Allirand sera présent à la galerie Murmure samedi 28 janvier de 10h à 18h à l’occasion du finissage de son exposition « Bruissements ».
Vous pourrez le rencontrer et échanger avec lui sur sa pratique artistique.


Pour terminer en beauté cette belle exposition, nous vous donnons rendez-vous à 16h à la galerie Murmure pour un intermède poétique et musical : Le poète Fred Cimbao, qui a choisi des œuvres de Renaud Allirand pour la couverture de certains de ses recueils de poésies, vous offrira une lecture poétique.
Elisa Arciniegas, chanteuse, violoniste et compositrice colombienne, proposera 4 pièces de musique improvisée contemporaine, sous forme de soundscape ou installation sonore, basées sur 4 œuvres présentes dans l'exposition.



Au plaisir de vous accueillir à la galerie Murmure samedi 28 janvier pour ce finissage tout en douceur, musique et poésie.

Galerie Murmure
5 place de l'Ancienne Douane à Colmar
jeudi et vendredi : 14h à 18h
samedi : 10h à 19h
Et tous les jours sur rendez-vous.
contact@galerie-murmure.fr
Tel: +33 3 89 41 49 25
www.galerie-murmure.com

Phil


Le RER d‘Alsace « n’est pas un fiasco » selon le ministre des transports, Clément Beaune

Eric Vial

Je commence à comprendre les problèmes de déconnexion des politiciens avec les Français : ils sont totalement hors-sol et prennent leurs désirs pour la réalité.
Au moment où j’écris ces mots, ma fille n’a plus de train pour se rendre à l’école le matin. Son lycée mène actuellement une enquête auprès des parents pour « trouver des solutions alternatives ».
Des rames sont constamment supprimées sans aucune information préalable, laissant dans le désarroi des enfants, étudiants, travailleurs et des chômeurs sur les quais des gares dans un froid de canard.
Ceux qui circulent sont en retard, parfois d’une demi-heure pour faire dix kilomètres.
Des lignes sont supprimées. Des gares sont fermées. Les gens sont révoltés et écœurés. « Mais où passent nos impôts ? »
Pire, les patrons qui financent la moitié des abonnements sont excédés par les retards fortuits de leurs employés. Clairement cela fragilise davantage leurs entreprises dans un contexte déjà difficile. Mettez-vous à la place d’une vendeuse qui doit ouvrir son magasin à 10h et qui attend à vingt kilomètres de là son train qui ne viendra jamais…
Certains employeurs n’hésitent pas à dire qu’ils font de la discrimination à l’embauche lorsqu’ils apprennent que le transport privilégié par les demandeurs d’emploi est le train…
Enfin, chacun peut constater le retour des bouchons à Strasbourg. La mairie a fait de la chasse à la voiture une priorité en finançant des modes de transports alternatifs (vélo ou transports en commun).
Pourtant, mettre son vélo dans le train est devenu quasiment impossible : c’est la guerre ! Les voyageurs s’insultent.
Bref, rien ne fonctionne correctement. La situation est même pire que ce qui existait avant le RER alsacien. « Ce n’est pas un fiasco », c’est vrai, c’est une gabegie, une honte de traiter ainsi les citoyens. Inacceptable.
Des responsabilités politiques devront clairement être pointées.


21 janvier 2023

[Réforme des retraites] Manifestation du 21 janvier 2023 à Colmar (photos)

















Pointer les responsabilités

Eric Vial

Comme dans n’importe quelle entreprise ou réalisation collective, il est temps de « dresser un bilan et des perspectives ».

En 7 ans, où est-ce que cela va mieux en France : services publics, logement, transports, pauvreté, énergie, démocratie, moral, économie, politique internationale, Santé, Défense, Sécurité, agriculture, écologie, social, vieillesse, Éducation, impôts, enfance, recherche, paix, travail, inflation, pouvoir d’achat, développement durable, moralisation de la vie politique, influence de la France à l’étranger… ?

Les élus et les représentants de la Nation ont-ils bien fait leur travail de préservation et de sécurisation des intérêts collectifs ?

Partant de vos constats, sans être dans une posture, imaginez maintenant les perspectives d’amélioration et les modifications à apporter pour atteindre vos projets de développement : avoir une vision positive pour l’avenir des citoyens.

C’est cela faire de la politique !


14 janvier 2023

Michel Spitz

Une comédie anti-morosité à découvrir à Colmar, Munster, et Turckheim du 8 au 29 janvier. Toc Toc, la nouvelle pièce du Théâtre Alsacien est marquée par une grande innovation : au-dessus de la scène, un panneau de surtitrage en français permet aux non dialectophones de suivre la narration !
Le docteur STERN, psychiatre, spécialiste des troubles obsessionnels compulsifs ou « TOC » bloqué à Francfort par les caprices du hasard aérien, est attendu par les patients qu’il doit recevoir ce jour-là. Nos six protagonistes vont alors faire connaissance et débuter une thérapie de groupe en jouant au Monopoly. Tocs incontrôlables et histoires personnelles se mêlent pour créer de nouvelles règles du jeu…
Comédie de Christophe WELLY Traduction et adaptation de la pièce : « TOC TOC » de Laurent BAFFIE - Mise en scène Béatrice VONESCH



13 janvier 2023

Concert




au profit de l'association « Rêves » qui réalise
les rêves des enfants très gravement malades.

11 janvier 2023



Ah il est beau le Grand Est !

Eric Vial

Il faut saluer l’extraordinaire travail de Denis Tricard qui sort un véritable scoop.

Il révèle que l’ex-Président de la région Grand Est cumulait en plus de sa fonction de Président, un emploi comme consultant pour la société Adhoc d’Hugues Anselin : « d’octobre 2019 à mars 2022, le mulhousien intervenait pour une rémunération de 5 000 € par mois, soit 150 000 € ».

Les révélations ne s’arrêtent pas là. Le journaliste explique que durant cette même période, le cabinet de recrutement Fursac-Anselin co-dirigé également par Hugues Anselin, « a continué de fournir ses services à la région Grand Est (…) Ces prestations sont généralement facturées de 8 000 à 15 000 € ».

L’article de Denis Tricard paru dans les DNA et l’Alsace est particulièrement sobre et factuel. L’actualité concernant les retraites l’a fait passer au second plan. Pourtant c’est une véritable bombe qui vient d’être lâchée : l’institution de la région Grand Est semble décrédibilisée.

Les élus de la liste majoritaire LR auront des réponses à donner. La question de la légitimité d’un nouveau président issu de leur rang est posée.

On commence à comprendre ce qui a motivé en décembre dernier et à la surprise générale la démission de l’ex-président de la région Grand Est. « Les raisons familiales » ont bon dos.

9 janvier 2023




BONNE ANNÉE À TOUTES ET À TOUS !

L’équipe de Sonneblüem, composée des salariés, des membres du conseil d’administration et des bénévoles va mettre toute son énergie pour que votre coopérative soit un lieu d’échanges et de découvertes toute cette année 2023 !

Concernant les membres de l’équipe, Yves Borgers a décidé de poursuivre ses activités sous des cieux plus méridoniaux. Merci à lui pour toutes ces années de bons conseils prodigués et de bienveillance. Marjorie prend en charge les rayons qu’il gérait à savoir : cosmétique, tisane, huiles essentielles…

François Collin, ancien président du Conseil d’Administration a, lui, décidé de quitter cette instance. Merci à lui pour l’énergie qu’il a déployé au moment critique où la coopérative était dans la tourmente. Il a porté la transition qui a permis à notre coopérative de retrouver toute son indépendance.

Votre avis sur le rayon « conserves » ? Frédérique sera présente à la coopérative le vendredi 27 janvier de 16h à 18h et le samedi 28 de 10h30 à 12h30 pour échanger avec vous sur ce rayon : on déguste, on compare et on réfléchit aux produits qu’on pourrait supprimer et à ceux qu’on pourrait rajouter !

Notre étagère qui nous permet de mettre en avant des produits artisanaux locaux accueille en ce début d’année les créations colmariennes de Verena, à travers sa marque Léléo. Elle travaille à partir de restes de laine et de colle d’amidon. Voici un aperçu de ses créations :





Enfin, la chèvrerie du Bambois, première chèvrerie d’Alsace et première en bio, fête ses 50 ans et vous invite le dimanche 15 janvier de 9 h à 19 h à Lapoutroie (au 243 lieu-dit Bambois) pour visiter la ferme et donner des bib’ aux chevreaux !

PS : amis cyclistes, des beaux fanions pour vélos sont disponibles à la demande au magasin pour vous déplacer dans la ville sous nos couleurs ! (participation : 10 € le fanion).


Coopérative Sonneblüem
7 rue du Grillenbreit
68000 COLMAR

03 89 24 08 72

7 janvier 2023

Lézard et Amarela vous invitent au World Circle Song

Lézard




Venez découvrir cet atelier de création musicale vocale à partir de chansons du monde, percussions corporelles et impro jazz, soundpainting.

Thème de l'atelier : BULLERENGUE traditionnel de Colombie.

Pour adultes et pour enfants à partir de 7 ans (avec ses parents).

Atelier dirigé par Elisa Arciniegas, chanteuse, compositrice et improvisatrice, spécialisée en musiques du monde et improvisation vocale.
Présentation pédagogique publique lors du FESTIVAL MUSIQUES METISSES 2023

SAMEDI 21 JANVIER 2023 À 14H30

INFOS PRATIQUES :
Atelier à l'Espace Lézard, 12 route d'Ingersheim COLMAR
Réservation par mail à l'adresse : contact@lezard.org
Participation de 15€ par adulte, 10€ pour les adhérents du Lézard
GRATUIT pour les enfants
Paiement sur place uniquement, en espèces ou chèque
Les participations seront partagées avec l'association LIFE-TIME PROJECTS qui réalise des projets humanitaires, écologiques et pédagogiques en Tanzanie, Cameroun, Bolivie et Colombie.

Le Dr Stéphane Gayet fait le point sur la vaccination anti-Covid : simple, clair, documenté.

3 janvier 2023

Lézard

L'Atelier du Vestiaire a été créé il y a cinq ans au sein de la résidence Cap Cornely, gérée par l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace.

Aujourd'hui ce sont près de quarante personnes qui sont accompagnées dans cet atelier de pratiques artistiques.

Dans ce lieu, il ne s'agit pas de transmission d'un "savoir" par le biais d'un ateliers de pratiques techniques, ni de s'inscrire dans une perspective thérapeutique, nous invitons les artistes de l'atelier à poursuivre ou à développer une pratique artistique personnelle singulière.

Aucun thème n'est proposé afin que chacun découvre, explore, expérimente, son propre territoire.

Vernissage le 6 janvier 2023 à 18h30 dans votre Espace Lézard

Visite d'exposition du 6 janvier au 14 février 2023 :
Du lundi au vendredi de 14h30 à 18h30
Le samedi de 14h30 à 17h30
Entrée libre / Visite en groupe sur rendez-vous : mediation@lezard.org
Espace Lézard
12 route d'Ingersheim
Colmar
03 89 41 70 77
www.lezard.org




Galerie Murmure

Quel bonheur de débuter l’année avec ce beau reportage de Gael Poulain pour TV7 sur l’exposition de Renaud Allirand à la galerie Murmure.

⇒ https://www.tv7.fr/VOD/Curio-cite/Exposition-Bruissements-Renaud-ALLIRAND-Galerie-Murmure-CsaWole1lo.html

Tout en finesse et en délicatesse Gael Poulain nous fait voyager dans l’univers artistique de Renaud Allirand.




Dans son œuvre, graphique et poétique, Renaud Allirand explore le trait. Obéissantes et ordonnées, les lignes se rangent, se positionnent, s’ordonnent en quadrillage ou prennent des libertés. Notre regard est happé par ces lignes qui construisent des espaces délimités, des pleins, des vides et des cheminements. De cet équilibre formel naît une émotion visuelle énigmatique qui laisse en nous une empreinte mystérieuse.




Dans une lettre destinée à Guillaume Apolinaire, Georges Braque notait : « La peinture est de plus en plus proche de la poésie, maintenant que la photographie l'a libérée du besoin de raconter une histoire. »
Que 2023 soit pour vous une année poétique, avec des allitérations de bonheur et des rimes de douceur !




Exposition "Bruissements" de Renaud Allirand jusqu'au 28 janvier 2023 à la galerie Murmure.


Galerie Murmure
5 place de l'Ancienne Douane
Colmar
jeudi et vendredi : 14h à 18h
samedi : 10h à 19h
Et tous les jours sur rendez-vous.
contact@galerie-murmure.fr
Tel: +33 3 89 41 49 25
www.galerie-murmure.com

Eric Straumann

Facebook Live du 2/1/2023

https://www.facebook.com/villecolmar/videos/891915392164549



Michel Spitz

CONCERT DU NOUVEL AN  À COLMAR
 
Standing ovation et salle comble pour l’Orchestre symphonique de Mulhouse et la Maîtrise de garçons de Colmar qui ont merveilleusement inauguré l’année en musique en proposant aux Colmariens un programme festif et enjoué, sous la brillante et précise direction de Dayner Tafur-Diaz, jeune chef de 24 ans ! Les facettes de la harpe ont été révélés à un public conquis par le talent et le charme d’Emmanuel Ceysson. Parmi les œuvres du programme, « A Ceremony of Carols » de Benjamin Britten a montré tout l’intérêt que représente la collaboration naissante entre l’OSM la Maîtrise de Colmar. Quelle belle façon de démarrer l’année dans une ambiance conviviale, féerique et festive !
(photos ©michelspitz)