Translate

Affichage des articles dont le libellé est [CONCERTS]. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est [CONCERTS]. Afficher tous les articles

22 février 2024

Réservez vos places de concerts !
18 événements avec + de 400 artistes invités

Cliquer sur l'affiche ↴

16 février 2024

[CONCERT]

Lucie Fischer (flûte) - Yiheng Wang (piano)
Mercredi 13 mars 2024 à 20h
Théâtre Municipal de Colmar

Programme :
- Bohuslav Martinů, Sonate no 1 pour flûte et piano
- Sigfrid Karg-Elert, Sonata Appassionata, op. 140
- Jean-Philippe Rameau, Gavotte et six Doubles pour clavecin seul
- Serge Prokofiev, Sonate pour flûte et piano

Pour écouter : https://www.youtube.com/watch?v=qgNCAGYNVYg&feature=youtu.be

© Lucie Fischer - Yiheng Wang

Voici deux instruments que tout oppose ! C’est ce qui intéresse du reste Lucie Ficher et Yiheng Wang. Leur projet ? Appréhender la flûte et le piano dans leurs spécificités, les considérer comme deux entités solistes bien distinctes, creuser le sillon de leurs différences pour créer un nouvel objet, le duo. Dans un grand écart entre Rameau et Martinů, les quelques références du répertoire chambriste choisies par les deux musiciens nous le démontrent avec panache.

Originaire d’Alsace, Lucie Fischer étudie au CNSMDP auprès de Philippe Bernold. Lauréat pour sa part du concours Clara Haskill en 2021, Yiheng Wang est actuellement en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique.

Renseignements
+33 3 88 22 19 22
ass.ajam@wanadoo.fr
www.ajam.fr
Facebook

Tarifs et billetterie :
15€|12€|8€|6€|3€|-18 ans : gratuit

11 février 2024

Michel Spitz

Devant la salle enthousiaste et archi bondée des Catherinettes, le traditionnel concert du Chœur de Clarinettes de Jean-François Philipp. A l’issue d’une riche journée de master-class avec Florent Héau, magnifique concertiste et professeur de clarinette à l’HRMU-Vaud de Lausanne et du CRR de Paris. Un vif témoignage du partage avec le public présent de la passion de faire de la musique dans un ensemble de clarinettes, regroupement rare et atypique… merci pour les photos à ©Xavier_Bertier.






9 février 2024

[Théâtre Municipal de Colmar]

Heure lyrique - Korngold, itinéraire d’un enfant prodige
par l'Opéra Studio de l'Opéra national du Rhin

Mercredi 21 Février 2024 à 12h30

© Klara Beck

La vie d’Erich Wolfgang Korngold est digne d’un roman. Compositeur prodige dans la Vienne fin-de-siècle, il émigre aux États-Unis au moment de l’Anschluss et devient un des fondateurs de la musique de film hollywoodienne, avant de tenter un vain come-back dans l’Europe d’après-guerre. Ce récital de ses plus beaux lieder interprétés par les chanteurs et pianistes de l’Opéra Studio sera ponctué de lectures de lettres qui retracent cet étonnant destin.

Distribution :
Lecture : Alain Perroux et Alain Trividic
Avec les artistes de l'Opéra Studio de l'Opéra national du Rhin

Tarifs : 6-13€

Renseignements :

6 février 2024

Michel Spitz

Petit retour en image sur l'exceptionnel concert de l'Ensemble de Trombones du Conservatoire de Colmar dirigé par Philippe Spannagel.
Après la Master class de la veille, restitution du travail collectif avec l'invité vedette, le très talentueux soliste international, et professeur au CNSM de Paris et à la Musikhochschule de Freiburg, Fabrice Millischer, dont l'aisance de l'utilisation de son trombone a impressionné le public ! L'accompagnement au piano était assuré avec talent par Isabelle Ast.
(Photos Jérôme Birling)












27 janvier 2024

[CONCERT]

Quatuor à cordes Kandinsky

Mercredi 31 Janvier 2024 à 20h
Théâtre Municipal de Colmar

Hannah Kandinsky (violon) / Evgenii Artemenkov (violon) / Ignazio Alayza (alto) / Antonio Gervilla Diaz (violoncelle)

© Alexander Piper

Programme :

- Robert Schumann, Quatuor à cordes op. 41/1 en la mineur
- Lingyi Dong, Quiyan Songcui
- Ludwig van Beethoven, Quatuor à cordes no 11 en fa mineur, op. 95

Pour écouter : https://www.youtube.com/watch?v=uJyu8pdL7Ew&feature=youtu.be

Fondé en 2020 et basé à Vienne, le Quatuor Kandinsky est lauréat du Concours Boccherini et du Concours International Mozart. Présent sur les scènes européennes, se formant auprès des grands noms du quatuor, il participe au projet MERITA et à la Verbier Festival Academy 2023.

Tarifs et billetterie :

15€ / 12€ / 8€ / 6€ / 3€ / -18 ans : gratuit
Lézard

Deixa Gingar (prononcer "Deycha gingar"), c'est un savoureux mélange, entre musique brésilienne traditionnelle et actuelle, teinté d'une pointe de jazz et de solos endiablés, qui fait lever le public de sa chaise et chanter en chœur (et encore) avec elles et eux !

INFOS PRATIQUES
⇨ Tarifs : 12€ / 8€ / 6€
⇨ Lieu : Grillen - 19 rue des Jardins, Colmar
⇨ Concert accessible aux personnes à mobilité réduite et personnes malvoyantes
⇨ Buvette sur place !
Billetterie : https://www.helloasso.com/.../eve.../deixa-gingar-en-concert

5 janvier 2024

Concert de l'Épiphanie

Samedi 6 janvier 2024 - Dimanche 7 janvier 2024

Centre culturel Art'Rhena - Île du Rhin - Vogelgrun

Pour bien démarrer l’année, rien de tel que les plus belles pages de musique classique. Encore mieux que le concert du Nouvel An à la télé, celui, en live, à Art'Rhena ! À cette occasion, retrouvez l’Orchestre Chüt, un orchestre franco-allemand qui « fait du bruit » en couleurs, en douceur, en bulles pétillantes et virevoltantes. Les musiciens vous emmèneront pour un voyage musical de Paris à Vienne.

© Etienne Straub

Renseignements
+33 3 89 71 94 31
info@artrhena.eu

Dates et horaires
Samedi 6 janvier 2024 à 20h
Dimanche 7 janvier 2024 à 15h

Tarifs et billetterie
Plein : 20€
Réduit : 17€
Moins de 17 ans : 15€
Réserver
[CONCERT]

Noëls du 17ème siècle en Allemagne et en France

Le 14 janvier 2024

Eglise Saint-Matthieu - Colmar

Le Banquet Musical, ensemble vocal et instrumental baroque, vous convie à son concert dédié aux Noëls du XVIIème siècle en Allemagne et en France. Des œuvres de D. Buxtehude et Marc-Antoine Charpentier composent le programme du concert donné le dimanche 14 janvier 2024 en l'Eglise Saint-Matthieu de Colmar.


Dietrich Buxtehude

Dietrich Buxtehude, après avoir occupé le poste d’organiste à Hälsingborg où il fit ses premières armes, succéda à Franz Tunder organiste au poste convoité de la Marienkirche de Lubeck. C’est à ce poste qu’il composa la majeure partie de son œuvre, d’abord pour son instrument, l’orgue, mais aussi pour la musique concertante destinée à l’église. Les cantates aux effectifs variés sont nombreuses et étaient jouées dans les Abendmusiken, institutions de « musiques du soir » que Buxtehude avait initiées avec l’aide de la bourgeoisie de Lubek.

La cantate de Noël Buxwv13, Das neugeborne Kindelein, chante la gloire du nouveau-né. Les quatre strophes du poème sont enchaînées sans interruption, liées entre elles par le motif récurent de l’introduction des cordes. Le chœur homophone reprend cette introduction puis développe des vocalises pleines de joie et de bonheur sur « Freuen » . Ce figuralisme est à nouveau utilisé sur le mot « singen ». La cantate se termine comme une fanfare jouée alternativement par l’orchestre et les chanteurs.

Le Magnificat Buxwv 203, attribué à Buxtehude, est écrit pour 5 voix accompagnées par les cordes. La structure simple, en forme de rondeau, alterne le refrain orchestral avec les versets du cantique de Marie qui sont chantés en contrepoints vocalisants par les duo ou trio qui contrastent avec les passages homophoniques des tutti vocaux et instrumentaux. La mesure ternaire qui habite toute la partition installe une forme de danse douce et prégnante.

Marc-Antoine Charpentier

La production de musique sacrée de Marc-Antoine Charpentier est considérable, plus de 500 pièces écrites presque exclusivement pour la voix. Des messes, motets, psaumes, cantates et oratorios... aucun genre n’est oublié.

Le Magnificat H 79 est écrit, comme les autres Magnificat du compositeur, dans le style du motet. L’orchestre ajoute les flûtes à bec au quatuor des cordes. Le chœur est traité de manière homophonique avec parfois le renforcement de l’orchestre (Quia fecit, Fecit potentiam), mais aussi en polyphonies contrapuntiques avec des passages vocalisants repris en imitation (Deposuit, Gloria). Les deux soli de la basse (Et misericordia) et du ténor (Suscepit Israel) apportent un climat de douce sérénité.

C’est en particulier avec Carissimi, lors de son séjour romain, que Charpentier s’initia au genre de l’oratorio. Six compositions de ce genre se rapportent à la Nativité.

In Nativitatem Domini Nostri Jesu Canticum H 414 fut écrit en 1684 pour la duchesse de Guise. La partition, comme son nom l’indique, est du type Canticum et comporte un narrateur.

Le narrateur, ici deux évangélistes dialoguent avec L’Ange qui leur annonce la venue de Sauveur.

Le Chœur des bergers se hâte pour aller retrouver l’enfant. (Surgamus : Levons nous!). La pièce se termine par une tendre berceuse (Salve puerule : Salut petit enfant) répétée plusieurs fois par les solistes et le chœur avec une douce ritournelle.

Le programme du concert

Un programme en deux parties qui mettent à l’honneur deux grands compositeurs du 17ème siècle : l’allemand Dietrich Buxtehude et le Français Marc-Antoine Charpentier. Les genres de la Cantate et du Magnificat y sont présentés mais avec des esthétiques différentes, caractéristiques des styles des deux pays. Le Concerto pastoral de Johann Christoph Pez trouve naturellement sa place dans ce programme de Noël.Musique allemandeDas Neugeborne Kindelein Bux wv 13 - Dietrich Buxtehude
Concerto Pastoral - Johan Christoper Pez
Magnificat Bux wv 203 - Dietrich Buxtehude
Musique française (Marc Antoine Charpentier)Noël pour les instruments « Laissez paistre vos bestes »
Magnificat . H 79
Noëls pour les instruments « Or nous dites Marie » « Ô créateur »
in Nativitatem Canticum . H 414

Jean-Michel MONTORNES, Directeur Musical - octobre 2023


Le Banquet Musical propose également d'autres concerts sur le même thème : Temple protestant Saint-Jean à BELFORT, samedi 16 décembre - 20h
Abbatiale Saints-Pierre-et-Paul à OTTMARSHEIM, dimanche 17 décembre - 17h30
Eglise Saint-Léger à MUNSTER, dimanche 7 janvier à 17h

Renseignements - Horaires - Tarifs
Eglise Saint-Matthieu - Colmar

+33 3 89 42 36 47
a.tavignot@orange.fr

Dates et horaires : Dimanche 14 Janvier 2024 de 17h à 18h30

Tarifs : gratuit, plateau

3 janvier 2024

La Ligue contre le cancer - Comité du Haut-Rhin (68)

Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 7 janvier 2024 à 17h00 au sein de l'Église Notre Dame de l’Assomption de Bergheim pour un Concert Jazz Gospel exceptionnel de L'Atelier Cœur ! Une soirée unique alliant musique et solidarité.

Cet événement marquera le début d'une série d'occasions spéciales prévues tout au long de l'année 2024, célébrant les 70 ans du comité du Haut-Rhin de la Ligue contre le cancer.

Entrée libre - plateau au profit de la Ligue contre le cancer du Haut-Rhin
Renseignements au 03 89 41 18 94

Mémorable concert du Nouvel an à Saint-Matthieu

Michel Spitz

Un église Saint-Matthieu bondée ! Pour sa deuxième édition, la Ville de Colmar et l’Orchestre symphonique de Mulhouse ont invité le public à démarrer l’année en musique, sous la baguette d’Emmanuel Tjeknavorian, un brillant chef et une jeune soprano au talent exceptionnel, Jodie Devos. L’OSM a enchanté cette soirée pendant près d’une heure trente d’un programme musical organisé autour des joyaux du répertoire lyrique et de perles symphoniques viennoises. Concert conclu par une standing-ovation enthousiaste du public entièrement conquis par la qualité de la prestation de l’ensemble des musiciens.
Reconnu comme « talent exceptionnel » (Der Tagesspiegel), le violoniste et chef d’orchestre Emmanuel Tjeknavorian est rapidement devenu l’un des musiciens les plus convoités de sa génération. En tant que chef d’orchestre, il débute à la Vienna Konzerthaus avec le Vienna Chamber Orchestra et dirige aujourd’hui de nombreux orchestres de renommée internationale.
Jodie Devos, après avoir été lauréate du Concours international Reine Élisabeth, se retrouve sur les plus belles scènes lyriques internationales. Son timbre lumineux et sa virtuosité lui permettent d’aborder les rôles les plus emblématiques du répertoire de soprano colorature. Photos Edouard Dabrowski










30 décembre 2023

Michel Spitz

(Rappel) Fidèle à la tradition (viennoise), l’Orchestre symphonique de Mulhouse invite le public colmarien à célébrer l’année en musique, mardi 2 janvier à 19h à l’église Saint-Matthieu, à travers un programme empreint de joie et de chaleur humaine.
L’Orchestre vous propose un voyage musical vers 2024 au départ de Vienne, en compagnie de Jodie Devos, soprano colorature, habituée aux plus prestigieuses scènes lyriques d’Europe.
La diva déploiera toute sa virtuosité vocale dans ce programme surprise composé de joyaux du répertoire lyrique et de perles symphoniques viennoises sous la direction du chef et violoniste autrichien Emmanuel Tjeknavorian.
Le programme reste une surprise ! Mais vous aurez droit à Verdi, Offenbach, Rossini...
Mardi 2 janvier 2024 à 19h à l'église Saint-Matthieu de Colmar (3 Grand'rue)
Tarif unique de 10 € par billet

18 décembre 2023

Chico & The Gypsies interprètent les plus beaux chants de Noël

MERCREDI 20 DECEMBRE 2023 - 20H
EGLISE SAINT JOSEPH - COLMAR

© MLPTRODS

Acheter des billets (Tarif unique : 48€)

17 décembre 2023

Michel Spitz

Très belle et originale prestation de l'Orchestre Symphonique des Jeunes du Conservatoire de Colmar et des enfants de la Pré-Maîtrise de Garçons de Colmar pour le concert de Noël.
L'OSJ est dirigé par Stéphane Cattez.
La Pré-Maîtrise de Garçons sous la direction de Gaspard Gaget et Isabelle Ast au piano.


10 décembre 2023

Michel Spitz

Aujourd’hui, les Noélies ont fait souffler à Colmar dans l’église Saint-Matthieu un air vénitien. À l'automne 1610, Monteverdi dédie au pape Paul V un luxuriant recueil musical. Avec les « Vespro della beata Vergine », Monteverdi imagine l’un des premiers grands monuments de la musique sacrée. Méditative et théâtrale à la fois, sa partition est conçue comme une somme de prières qui n’hésite pas à faire appel à l’expression de la joie, voire à la plus grande sensualité. Ces pages vocales d’une grande virtuosité, alternent avec des moments pleins de relief confiés aux instruments. Soucieux de retrouver la spatialisation des sources musicales telle qu’elle était pratiquée à la basilique Saint-Marc de Venise, Benoit Haller, révélera toute la beauté de cette musique à la tête de sa Chapelle Rhénane et du Chœur Ksang, de Catherine Fender.