Articles

Affichage des articles du mars, 2021
Image
Suite à l'allocution du président de la République, Eric Straumann détaille les mesures annoncées et répond en direct aux questions des internautes. ⇒ https://www.facebook.com/eric.straumann/videos/10224406743379872

Méli-mélo

⬦ [Citation] - C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison. Coluche ⬦ [Vaccination] - Bon, il semble qu'on ait sauvé les octogénaires, on va pouvoir s'occuper des septuagénaires. Poussez pas, votre tour viendra ! PLR - 18/3/2021 ⬦ Le rire est un vaccin universel. Simon Berryer, dit Sim ⬦ [Cérémonie des César] - Corinne Masiero, elle a fait plus pour les intermittents avec son cul, que Roselyne Bachelot avec sa tête. Waly Dia ⬦ [Stationnement] - Colmar reste une ville à taille humaine, on peut la parcourir à pied et s'y promener sans trop de mal en se garant un peu en périphérie sur des places gratuites et marcher. Le prix du stationnement est un faux débat dans ce cas de figure... encore faut-il y trouver un intérêt à y venir ? ⬦ Je remarque : on se tait de plus en plus ! ... Et la vie s’arrête de plus en plus ! Je dis "non" de plus en plus ! Je suis seule de plus en plus ! C.F. ⬦ Que dire Que faire Subir encore la Covid Conf
Image

Les assistés de la France d’en haut

Noam Leandri, président de l’Observatoire des inégalités. Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. La France est un pays d’assistés, c’est une bonne chose. Les plus riches profitent largement de notre modèle social ainsi que de soutiens privés. La leçon d’assistanat qu’ils donnent aux plus modestes est moralement inacceptable et politiquement dangereuse. Un point de vue de Noam Leandri et Louis Maurin, de l’Observatoire des inégalités. La France est un pays dans lequel vivent beaucoup d’ « assistés ». C’est une bonne chose : la solidarité nationale nous permet d’être globalement mieux logés, mieux soignés, réduit le nombre de familles à la rue, etc. Mais le soutien de la collectivité ne se résume pas aux plus pauvres, loin s’en faut. Le haut de la hiérarchie sociale fait la leçon à une France qui peine à boucler ses fins de mois, alors qu’il profite largement de nombreux soutiens, tant de notre modèle social et que des entreprises. Comment évaluer le nombre d’« assisté

Citoyens de seconde zone ?

Isabelle Kieffer Désolée d’être au ras des pâquerettes ou plutôt du bitume. Ce matin hop en route pour le Champ de Mars, promenade du chien : pas d’souci, des poubelles tous les 20 mètres, des distributeurs de sacs ad hoc aux 4 coins. Facile de respecter les règles de propreté. Oupppsss, des travaux partout, des rues bloquées, après des demi-tours périlleux me voilà au tout nouveau parc de la Montagne verte : pas d’souci etc... tout pour le confort du chien, du maître, des passants et des touristes. Alors je pose une question à l’équipe municipale : pourquoi MON quartier est-il laissé à l’abandon ? Des poubelles très très rares qui débordent, pas de sacs pour les toutous, des containers bourrés cernés par les détritus. Donc c’est sale, partout. Donc il faut appeler la mairie et les services concernés une fois, deux fois et plus pour solliciter leur extrême bienveillance et leur intervention. Il faudrait peut-être songer à redéployer les équipes et redéfinir les tâches pour que beaucoup
Image
Bernard Rodenstein Présentation de FLAMES ⇒  https://drive.google.com/file/d/1gqL3i_mDIUCNnq_XO96aXy1K_oADsRTG/view?usp=sharing
Bernard Rodenstein Obsessions Joie et fierté se lisent sur les visages de parents qui accueillent dans la vie un enfant nouveau-né. Toute naissance pourrait être une fête. Devrait l’être ! Donner la vie est probablement la plus belle création que les humains ont le bonheur de faire. Du moins lorsque l’enfant est conçu dans l’amour et dans le désir partagé de l’élever et de le faire grandir dans les meilleures conditions possibles. Car il arrive, hélas, souvent, que ce ne soit pas le cas. Mais autant l’entrée dans le monde est célébrée, autant son maintien dans la durée peut devenir problématique. Les choses se compliquent au fil du temps et parfois se gâtent tragiquement. A l’accueil festif succèdent les embarras, les rivalités, les jalousies, les coups tordus, les tensions relationnelles voire la haine. La vie n’est belle que dans les échanges faits de tendresse, de compréhension mutuelle et d’entraide. Elle s’épanouit pleinement là où règnent l’harmonie et la paix. Elle perd son char

Un statut particulier pour l'Alsace

Image
Michel Naudo À force de lire et d’entendre que l’Alsace doit sortir du Grand Est, je souhaite faire une mise au point qui n’engage que moi : Tout d’abord, le nouveau Département alsacien à statut particulier que constitue la Collectivité européenne d’Alsace est un évènement historique en ce sens qu’il supprime la division séculaire de l’Alsace en deux collectivités. Rien que cela, apportera des transformations profondes malgré la modestie des compétences que la loi lui attribue. Ensuite, ce fameux « désir d’Alsace », inventé par un préfet de la république est significatif de l’incompréhension par les élites françaises de la notion anglo-saxonne ou germanique de « pouvoir local », car les Alsaciens sont l’Alsace et n’ont pas à la quémander au gouvernement ! Par ailleurs, le blocage est complet avec le Grand Est qui ne pourra pas céder à une de ses composantes des compétences qui seraient refusées aux autres. Enfin, une hypothétique sécession de l’Alsace entrainerait ipso facto la dissol

COVID

Image
Communiqué d'Eric Straumann J'ai visité le service de réanimation jeudi dernier, en qualité de président du Conseil de surveillance des Hôpitaux Civils de Colmar. 60 % des opérations ont été déprogrammées en janvier/février pour permettre la prise en charge des malades Covid par les services de réanimation. Les applaudissements, adressés quotidiennement il y a un an au personnel médical à 20H00, sont aujourd'hui un lointain souvenir. Malgré la lassitude qui gagne tous les esprits, nos soignants restent sur le pont, pour garder en vie des malades désormais plus jeunes. Merci à eux. ⇒  https://www.lalsace.fr/sante/2021/03/28/la-courbe-repart-a-la-hausse-en-reanimation?fbclid=IwAR25HTilM67EDJDt0UPJeYEU9i5XohCt5lfrcIOqUx9AXQ4CcEaQnIYx-io La réanimation des HCC est presque pleine ce week-end avec 28 patients Covid et 11 patients non-Covid.  Photo L’Alsace / Hervé KIELWASSER
Image
Eric Vial L’Alsace lave l’affront Strasbourg, capitale de l’Europe, est la seule ville au monde à avoir refusé en début de semaine de lutter contre l’antisémitisme dans la résolution internationale de l’#IRHA. Ce rejet a suscité une réprobation internationale plongeant les Alsaciens dans la honte et l’incompréhension totale. Ce matin la Collectivité européenne d'Alsace, bouleversant son ordre du jour, a adopté cette résolution de lutte contre l’antisémitisme à l’UNANIMITÉ ! Une claque, une fessée pour Strasbourg et ses dérives idéologiques. Les prises de parole ont été remarquables, celle de son président Frédéric Bierry bien sûr, mais celles aussi de Brigitte Klinkert qui a présenté la résolution « il faut assurer l’honneur de Strasbourg », d’ Eric Elkouby, Mathieu Cahn, Nicolas Matt, Jean-Philippe Maurer.... Magnifiques discours, grande dignité, valeurs de la République et du vivre ensemble préservées. Bravo et merci. Face au racisme et à l’antisémitisme, ils n’ont rien lâché. Vi
Image
Phil 👉 https://www.colmarinfo.com/2021/03/colmar-va-adopter-la-video.html Pour s'abonner à la revue : https://www.association-espoir.org/revue-espoir/
Image
Concert en streaming Le 2 avril à 20h sera diffusé sur Alsace 20, Accent 4 et la chaîne Youtube de l’Orchestre, le concert enregistré par le Chœur de Chambre de Colmar devant le RETABLE d’Issenheim, au Musée Unterlinden. Au programme : le Stabat Mater à 10 voix de Domenico Scarlatti. Fruit d’une très belle collaboration avec le Musée UNTERLINDEN, le Chœur de Chambre de Colmar a été accueilli en résidence du 12 au 14 mars afin d’enregistrer le concert du Vendredi saint et de renouer ainsi avec l’une des plus fortes et touchantes traditions musicales colmariennes.
Bernard Friedrich ☐ « Aimez vous les uns les autres ! » Un commandement (multiculturel, œcuménique ?) pas toujours simple à mettre en pratique . En ces temps très durs pour beaucoup d'entre nous, matériellement mais pas seulement, loin de là, j'ai envie - comme dans ce jeu dont le nom m'échappe - de plonger la main dans le sac pour échanger le « M » contre un « D » et dire « aidez-vous les uns les autres » car, au pire, je peux / dois le faire même si je n'aime pas. ☐ Tel que c'est parti, il est fort probable que la fête des voisins 2021 passe à l'as ; même à 6 ce ne serait pas extra comme événement. Pourrait-on dès maintenant transférer la cagnotte budgétisée pour l'occasion sur un compte spécial solidarité au profit de ceux qui en ont le plus besoin ? Mon idée vaut au niveau collectif mais aussi individuel ; rien n'empêche un immeuble ou une rue de décider d'offrir via une organisation existante un repas aux nécessiteux ; même chez Auchan vous pou
Image
Communiqué d'Eric Straumann Je connais Xavier Bertrand depuis plus de 10 ans. Il est venu, à plusieurs reprises, me rendre visite à Colmar. Il m'a soutenu dans plusieurs projets, notamment pour le financement de l'Institut Médico-pédagogique Saint-Joseph de Colmar, avec une subvention de plus 6 millions d'euros pour financer un lieu d'accueil de jeunes handicapés. C'est un homme de terrain et de convictions, pragmatique et expérimenté. Les Français n'attendent pas un homme providentiel, ni un messie, mais du bon sens. Je demande à mes amis politiques de renoncer à l'idée absurde de primaires de droite et du centre. Mettons-nous dès maintenant en ordre de marche pour offrir une alternative politique crédible. Mon soutien ira à Xavier Bertrand. (photo prise le 23 décembre 2012 au Marché de Noël de Colmar)
Image
Galerie Murmure Chers amis, clients et amateurs d’art, Face à l’engouement pour les photos de l’auteure photographe Sophie Patry, nous avons voulu vous offrir un plaisir multiple en déclinant deux photos originales de l’artiste sur des coussins. Édités à cinquante exemplaires, numérotés et signés par l’artiste, ils offrent une évasion ouatée dans un univers fantomatique. Réceptacles des pensées et rêveries, ils permettent d'apporter une touche de douceur à un intérieur. Ils seront disponibles à la galerie Murmure à partir de samedi 27 mars dans l’après-midi. L’artiste Sophie Patry sera également à la galerie ! Amicalement, Audrey

Après Espoir, pourquoi FLAMES ?

Bernard Rodenstein J’ai donné naissance à Espoir. J’ai fait grandir Espoir. Espoir est mon enfant et j’en suis fier. Diriger Espoir était devenu une charge très lourde pour mes épaules de vieil homme. J’avais réfléchi à la meilleure manière de transmettre cette œuvre immense à une équipe plus jeune. Me rendant compte que ce que j’avais souhaité mettre en place n’allait pas pouvoir se réaliser, j’ai brutalement tiré ma révérence et ai abandonné le bateau. Dans un moment de grande fatigue et de désillusion. Il s’en est suivi un épisode désastreux pour moi. Ceux qui ont « profité » de mon découragement pour s’installer aux commandes, ne sont pas celles et ceux que j’ai souhaité voir à cette place. Craignant de m’avoir « dans leurs pattes » et pour mener l’association à leur guise, ils m’ont littéralement exproprié de chez moi et m’ont formellement interdit de remettre les pieds dans les lieux que j’ai fait exister. Ce fut une épreuve assez terrible et j’ai mis près de deux ans à m’en reme

Coronahumour

Image
⬦ Le 30 juin 1559, la France invente le premier test PCR. ⬦ Nouvelle attestation de déplacement simplifiée pour le troisième confinement : « Je sors, bisous ! » ⬦ Confinement numéro 3, en résumé : on est confinés dehors, quoi ! ⬦ Rassurez-vous, le plus dur dans le confinement, c’est la première année. ⬦ Premier symptôme du variant breton : quand tu commences à entendre le loup, le renard et la belette chanter... ⬦ Hum, aujourd’hui j’hésite entre ne pas aller au restaurant ou ne pas aller au cinéma. ⬦ Tous les pays ferment les écoles, nous on ferme... Ikea. ⬦ Dernière chance ! Mais vraiment cette fois-ci c’est la vraiment vraiment vraiment... la dernière. Après on reconfine. Attention ! ⬦ « Ça va », élu meilleur mensonge de 2021. ⬦ Il paraît qu’au bout du 10ème confinement, on en a un offert, hâte d’y être ! ⬦ Au vu de l’actu, si j’étais vous, j’irais vite fait chez le coiffeur ! Je dis ça, je dis rien... ⬦ Le gouvernement demande de se serrer les coudes. Ça ne va pas, non ? On se mouch

Élections régionales

Image
Michel Naudo Vous avez vu passer comme moi l’information comme quoi « Unser Land » allait faire campagne pour les régionales sur le thème « Sortons du Grand Est ». Ils ne seront pas les seuls à afficher ce slogan. C’est un angle d’attaque séduisant de prime abord mais quand on y réfléchit un peu, c’est un chemin ardu. Pourquoi ? Parce qu’il faudra convaincre avant d’espérer mobiliser les électeurs. Il faudra expliquer quelle est la moins-value du Grand Est et la plus-value pour eux d’en sortir. En prenant ce thème de campagne, on met en avant un sujet auquel le citoyen ne comprend pas grand-chose. Faites un sondage pour demander aux électeurs quelles sont les compétences régionales et quelles sont celles des Départements et vous aurez une idée du travail à accomplir. La situation étant encore plus complexe en Alsace avec la création depuis le 1er janvier dernier de la Collectivité européenne d’Alsace en lieu et place des deux Départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Les électeurs sont
Image
Communiqué d'Eric Straumann Du 22 au 26 mars, les équipes de la Collectivité européenne d’Alsace seront tout particulièrement mobilisées pour ramasser les déchets en bord de route. La fin de l’hiver est en effet la période propice pour ce type d’opération, avant que les détritus ne soient à nouveau recouverts par la végétation. Avec le transfert par l’Etat des 330 km d’autoroutes et de routes nationales, la Collectivité européenne d’Alsace étend son réseau de manière conséquente. La Collectivité entend plus que jamais encourager les usagers à davantage de civisme afin d’alléger le travail de ses agents et limiter les coûts. Les agents du Centre d’Entretien et d’Intervention de Sainte-Croix-en-Plaine ont réalisé symboliquement une pyramide de déchets afin d’appréhender concrètement ce que les équipes ramassent au jour le jour en terme de déchets.
Image
Bernard Rodenstein Nouvelles de FLAMES   Ce matin est arrivé un message qui est peut-être la réponse à notre recherche ! Suite à l’article consacré à notre association dans l’Alsace, une dame qui exploite depuis dix ans un café au centre-ville de Colmar et qui aimerait faire maintenant autre chose dans sa vie, pense que notre projet s’inscrit parfaitement dans l’esprit qui a été le sien. Nous allons nous rencontrer très vite pour voir si cette transaction est dans nos cordes ! Je ne vous donnerai davantage de précisions que lorsque ça prendra forme. Je ne souhaite pas ébruiter la chose pour le moment. Vous comprendrez je l’espère ! Dans la rubrique « ils et elles soutiennent chaleureusement FLAMES » Réponse affirmative de notre ancien Préfet du Haut-Rhin, Cyrille SCHOTT ! Nous avons aussi le privilège de compter parmi eux Cécile HARTMANN, magistrat Laure CHARPENTIER, écrivaine Et Michel HESSEL, psychiatre et fils de notre défunt ami Stephan Hessel. Amitiés toutes printanières. Bernard

Une période extraordinaire

Bernard Friedrich Je me rends enfin compte - au bout de plus d'un an - de la chance que j'ai de vivre cette période extraordinaire : explosion de la créativité à tous les niveaux et dans d'innombrables domaines, formidables élans de solidarité et de reconnaissance, respect certes un peu "forcé" de règles de vie contraignantes mais jugées essentielles, engagements généreux des citoyens, prise de conscience du caractère vital de métiers et professions jusque là ignorées voire méprisés, générosité, mise à l'honneur du sens du devoir et du sacrifice... Bien sûr, ce monde n'est pas parfait... mais peut-être que demain nous resterons dans cette dynamique ! L'espoir fait vivre.

Stéphane JORDAN, vélo-taxi

Image
TV7, la télévision locale de Colmar « Depuis janvier 2020, Stéphane JORDAN sillonne les rues colmariennes à bord de son vélo-taxi. Une machine de 150 kg qui lui permet de transporter des personnes, leurs bagages, mais aussi des marchandises, en utilisant les pistes cyclables et toutes les voies utilisables à vélo. Un mode de transport et de livraison écologique qui séduit toutes les générations ; des personnes âgées qui doivent se rendre chez le médecin ou faire quelques emplettes, aux enfants, notamment Lilou, que Stéphane transporte chaque midi pour lui permettre de déjeuner avec sa maman, actuellement en télétravail. » voir la vidéo ↴ https://www.tv7.fr/VOD/Gens-d-ici/Stephane-JORDAN-velo-taxi-Colmar-gOQAzfVkOp.html?fbclid=IwAR1cByUnjxTEkHCXLcg2l-RHvgd8m2Ncu9s2SAWh_1Mi_geTGRJZSOcOZsE
Image
Bernard Rodenstein Modérer les fureurs Je dois à la vérité de dire que je suis sujet à des emportements qui peuvent faire mal. Selon qui me chatouille et l’endroit où je me sens blessé, je peux avoir des réactions très vives si ce n’est violentes. J’explose en paroles. De très nombreux freins m’empêchent heureusement de libérer les gestes agressifs et potentiellement dangereux pour la vie d’autrui. L’éducation et le sens moral y sont pour beaucoup. Le système mental « ABS » fonctionne dans la plupart des cas de façon quasi automatique. Sauf, hélas, la nuit, quand je cauchemarde et que je suis l’objet de menaces ou de coups. Mon épouse fait alors la cruelle expérience de la force dissuasive ou défensive qui m’habite et qui se déchaîne hors de tout contrôle. La violence est l’un de nos pires points faibles. Elle est présente en tout être et nous joue de mauvais tours. Nous savons où elle commence mais nous ignorons où elle peut nous conduire. Elle est fréquemment invoquée comme une arme
Image
Rémy Brauneisen Cette charmante petite église entourée d’arbres garnis d’ouate est la chapelle Saint-Pierre de Colmar. Elle est située dans la partie primitive de la ville. Sa construction à partir de 1742 signifia en même temps la destruction d’un patrimoine considérable, certes en mauvais état, avec l’église romane du prieuré Saint-Pierre. Cette église bénédictine était bien plus imposante que la chapelle actuelle, et ses deux tours circulaires, et son clocher carré occupaient le ciel colmarien depuis le milieu du XIIe siècle. Elle disparut en même temps qu’un colombier situé non loin. Celui-ci avait probablement une origine antérieure à la création de la ville et faisait partie d’une ferme royale datant de l’époque des Francs. La mode des colombiers avait été importée par les Romains vers le premier siècle de notre ère. Évidemment, le colombier détruit ne pouvait pas être tout à fait celui de la ferme royale puisqu’il aurait alors été peu ou prou vieux d’un millier d’années, mais on
[Toujours bon à prendre. Avec des pincettes.] Le top 10 des villes où il fait bon vivre en 2021 Femme Actuelle C'est son charme à l'italienne qui permet à Colmar (Haut-Rhin) de se hisser à la 4e place du classement. Celle que le magazine appelle "la capitale des vins d’Alsace" attire des populations de plus en plus jeunes par son cadre calme et séduisant. Le tourisme croit sans cesse dans cette région où plus de 3 millions de curieux viennent se promener chaque année. La ville fait son possible actuellement pour ne pas devenir exclusivement un lieu de villégiature, mais également un lieu d'accueil pour les familles. Le top 10 des villes où il fait bon vivre Les différents critères (âge de la population, prix du loyer, salaire net mensuel, indicateur d'accès à la santé, etc.) ont été réunis dans une note sur 20 pour permettre d'établir ce classement. Voici donc sans plus attendre le top 10 des villes de France où il fait bon vivre en 2021 et les notes qui l

Cérémonie des Césars

Isabelle Kieffer Ah les pisse-froid, les pisse-vinaigre, les pères la pudeur, les « cachez ce sein que je ne saurais voir », les qui censuraient Brassens et Boris Vian les voilà de retour avec les commentaires et même une sorte de pétition sur cette pitoyable cérémonie des Césars. Vulgaire, obscène : oui, mais pas à cause de C. Masiero qui en se mettant à nu (et alors ? comme si la nudité des unes et des autres n’envahissait pas les scènes et les écrans depuis belle lurette, il faut sortir M. Hemedinger), défendaient les petites mains, les sans-grade du cinéma, de la musique, des arts plastiques, de la culture en général, les intermittents en détresse… Madame Masiero (qui mériterait de grands rôles mais bon, après 50 ans et sans chirurgie esthétique c’est dur) aussi nue qu’ils le sont tous depuis un an donnait du sens, façon coup de poing, à ce spectacle. La vulgarité, l’obscénité vraies elles venaient plutôt d’actrices, d’acteurs reconnus, aux cachets monstrueux, aux vêtements hors de
Image
20 mars, début du printemps Le Printemps (Primavera en italien) est une peinture allégorique de Sandro Botticelli, exécutée à la tempera sur panneau de bois entre 1478 et 1482. Galerie des Offices, Florence

Yves Hemedinger : « Pas par puritanisme... »

Image
Phil DNA Colmar : Quand le député LR de la circonscription veut changer les César... À droite, on ne plaisante pas avec la culture. Une dizaine de députés LR emmenés par Julien Aubert (Vaucluse) ont répliqué [au déshabillage en public de l'actrice Corinne Masiero] par un signalement pour exhibition sexuelle adressé au procureur de la République de Paris. Yves Hemedinger figure parmi les signataires. « Pas par puritanisme », mais pour dénoncer une cérémonie « nulle et contre-productive ». Le zapping - DNA - 20/3/2021

La ferme du bonheur

Image
Fabien Nierengarten Allumer sa radio, c'est parfois s'embarquer dans une machine à remonter le temps d'une redoutable efficacité. J’ai ainsi redécouvert récemment cette belle chanson des années 70 qui raconte l’histoire d’une maison bleue adossée à la colline, où l’on vient à pied, où l’on ne frappe pas, car ceux qui y vivent ont jeté la clé. Elle m’a immédiatement rappelé une autre maison où j’ai laissé de nombreux souvenirs d’enfance, dont certains ressemblent peut-être un peu aux vôtres. Maxime le Forestier se serait sans doute bien reconnu dans cette maison-là. Parce qu’elle se trouvait à l’orée d’un grand bois, mais aussi parce qu’on pouvait y couler des jours heureux, même très heureux, loin, très loin du vacarme des villes et de la vie trépidante des citadins. J’avais à peine 7 ans quand j’ai franchi pour la première fois, la porte en bois branlante qui s’ouvrait en grinçant sur la cour du Christlesgut. Je ne savais pas encore que cette vieille ferme de montagne, per
Image
Colmar va adopter la vidéo verbalisation voir la vidéo ⇒ https://www.facebook.com/eric.straumann/videos/10224326419051814
Image
Alain Damasio « Le décrochage technologique se traduira par un plaisir de vivre beaucoup plus intense. » Depuis plus de 20 ans, Alain Damasio donne à la science-fiction française une nouvelle portée politique et engagée en amenant le lecteur à réfléchir à la place de la technologie dans notre quotidien ainsi qu'aux crises sociales et écologiques. [Extrait] Votre dernière nouvelle Scarlet et Novak revient sur le rapport quasi-intime que nous entretenons avec nos smartphones. Sommes-nous tous devenus trop assujettis à la technologie et au numérique ? C'est ma conviction. Surtout, nous sommes tous devenus assujettis en essayant de se cacher la vérité, c'est-à-dire en essayant de se faire croire que nous avons gardé beaucoup de libre arbitre face à ces technologies. Or, nous sommes entrés dans des boucles d'addictions qui relèvent presque du domaine de la drogue. On sait aujourd'hui que ces mécanismes activent des boucles de dopamine. Ainsi, les neurotransmetteurs de la
Image
Audrey Clerc - Galerie Murmure Une nouvelle exposition se prépare à la galerie Murmure, une "Invitation au voyage" à partir de vendredi 19 mars 2021... Dans ce contexte sanitaire où l’accès à l’art revêt un caractère exceptionnel, l’artiste David Daoud brise les codes et offre une pérégrination artistique au sein de la galerie Murmure. Ses personnages d’encre et de plâtre déambulent librement au gré des œuvres de Joan Miró, Jean Dubuffet, Max Ernst, Hans Hartung, Antoni Tàpies, Eduardo Chillida, Georg Baselitz, Pierre Tal Coat et Louis Stettner. Trouvant refuge dans l’univers bucolique de l’artiste, ils proposent une mise en abîme où le spectateur devient acteur de la mise en scène. Personnage de chair, il se confond avec ces personnages en plâtre et découvre, avec eux, des œuvres des grands maîtres de l’histoire de l’art contemporain. Le contexte sanitaire ne nous permet pas l’organisation d’un vernissage, mais David Daoud sera présent à la galerie Murmure vendredi 19 et sam
Bernard Rodenstein Se laisser surprendre par l’inouï Nous sommes heureux lorsque tout, dans nos vies, se déroule de façon bien lisse , sans accroc, sans surprise. De manière prévisible et conforme à ce qui nous paraît être dans la norme, convenable et acceptable. Nos jeunes diraient : des vies pépères ! Pas de vague. De la naissance à la mort, un parcours de santé. Bien rodé. Tout un chacun peut rêver d’une telle existence. Banale certes, mais reposante. L’ennui, c’est qu’il en est rarement ainsi. Les pépins ne manquent pas. Sans les rechercher ils nous sont donnés davantage que de raison. L’inattendu est la règle. Le déroulement harmonieux, l’exception. À bien y regarder on peut d’ailleurs s’en féliciter. Seuls les « accidents » nous obligent à dépasser nos paresses naturelles et la tendance lourde à nous laisser aller à l’inertie. Les « chocs » subis, aussi douloureux qu’ils puissent être, ont le mérite de nous réveiller et de solliciter en nous les ressources dormantes. Le train-tr

Hommage à Tom

Image
Gabriel Braeuner La disparition de Tom Borocco m’attriste profondément comme elle touche une foule de gens qui l’ont apprécié et aimé. Il avait la passion de son art, la lithographie, dans lequel il excellait. Il avait su la transmettre et la partager par des animations spectaculaires aux salons du livre, manifestations de l’artisanat d’art et au Conservatoire des arts et techniques de Ribeauvillé qu’il avait pu ouvrir en 2012 grâce au soutien de la commune. Sa verve enchantait les visiteurs, son pouvoir de persuasion les entrainait, sa pédagogie était redoutablement efficace : nous le quittions à chaque fois plus convaincus, définitivement ralliés à l’art de la lithographie. On ne pouvait être insensible à son extraordinaire gentillesse et à sa disponibilité. Je l’avais connu à la mairie de Colmar, nous étions devenus amis. Le hasard de la vie a fait que nous ayons eu chacun un bretzel d’or, la même année, en 2014. Je continuais à le voir à Ribeauvillé et le croisais à Sélestat, devan
Image
Phil DNA éco-consommation : Chauffe qui peut ! Quelle source d'énergie pour demain ?
Image
Image
Gérald Bronner "A l'échelle des connaissances et des données actuelles (je ne dis pas que cela ne sera pas différent demain) cette décision est une erreur. Pourquoi ? Parce que les cas signalés de thromboses ou d’embolies pulmonaires (très rares si l'on considère les 17 millions de vaccinés) ne paraissent pas statistiquement être distinguables de ce qu'il se produit habituellement dans la population (selon l'OMS). En d'autres termes, lorsque l'on vaccine des millions de personnes, certaines d'entre elles vont, par simple coïncidence, faire une thrombose ou se casser une jambe. Seulement voilà, certains constatant la coïncidence de la vaccination et d'un grave accident de santé vont spontanément établir un lien de causalité. (...). Que le pouvoir politique se fasse le relais d'une telle conclusion même par "précaution" me navre. Pour deux raisons, la première est que le retard vaccinal sera sanctionné très concrètement par un risque de
Image
Les « chuchotements » - L'ALSACE/DNA - 15/3/2021 Michel Naudo Présentation du livre : Ces trente dernières années, l’Alsace a connu d’un point de vue institutionnel un débat riche et quelque peu mouvementé. Ce débat fera de l’Alsace la seule Région française ayant eu l’opportunité historique entre 2007 et 2013, de pouvoir imaginer elle-même une organisation territoriale originale devant lui permettre de produire d’une manière plus efficace ses politiques publiques. Les choses s’étaient considérablement accélérées dès juin 2007 suite à un coup de tonnerre dans le ciel politique alsacien avec le vote par le Conseil économique et social d’Alsace, d’un avis qui prônait ni plus ni moins que la fusion de la Région Alsace avec les deux Départements Alsaciens en un « Conseil d’Alsace » regroupant toutes leurs compétences. C’était la première fois qu’une assemblée alsacienne se prononçait sur un tel sujet qui divisait les milieux politiques alsaciens et était même considéré comme tabou par
Image
Galvanisé par le projet de construction d'un hôtel-spa 5 étoiles, Eric Straumann a émis le souhait de « faire de Colmar le Baden-Baden alsacien ». Chiche ! Si c'est pour ne plus avoir de rues encombrées par ça ! COMMENTAIRES ⬦ On en est loin quand on voit l'offre commerciale du centre-ville... N.P. ⬦ C'est affligeant ces étalages (cigognes venues de Chine) ! JMB ⬦ Avec le tourisme VIP, la donne n'est pas la même, les exigences, les offres sont forcément différentes. I.I. ⬦ Bien sûr Rolex, Vuitton, Chanel, restaurant étoilé et hôtel 5 étoiles et après, quand les bobos colmariens seront entre eux, ils feront quoi ? P.M. ⬦ Encore moins de parking et plus de nuisances pour les locaux mais c'est pas grave, ça ramène du fric. R.S. ⬦ Le problème c'est qu'il y a de moins en moins de personnes qui vivent en centre-ville. Les appartements du centre sont remplacés par des locations pour touristes. (...) Colmar va devenir un parc d'attractions avec des hôtels po
Isabelle Kieffer ⇨ Rejoignant B. Friedrich je dirais que la pitoyable cérémonie des Césars ne donne guère envie de soutenir les acteurs, ces enfants gâtés aux discours consternants, grossiers, artificiels, mais le cinéma, ses « petites mains », oui. La vulgarité et l’humour minable de M. Foïs, de L. Laffite, la mauvaise humeur de C. Mastroianni, la prétention d’I. Huppert... J’ai été moins choquée par la nudité de C. Masiero que par la faute d’orthographe dans son dos. ⇨ Éric Straumann donne un coup de pouce aux personnes qui n’ont ni portables, ni internet ou les maîtrisent mal pour les aider à prendre le RV vaccinal. Initiative à saluer. ⇨ Le stationnement à Colmar : redoutable serpent de mer. Des ajustements, modifications sont toujours possibles, l’héritage Meyer est lourd. Des « zones bleues » plus étendues près de l’hyper-centre, un tarif résidentiel vraiment préférentiel pour les Colmariens, dans les parkings souterrains proches du centre (Josse, Montagne verte, Mairie) qui, san
Bernard Friedrich S'il est à Colmar au moins un lieu de culture qui, hors temps de pandémie et probablement pour longtemps encore, ne risque pas fermeture et chômage, c'est le Cabaret Alsacien ! Mais faut-il pour autant s'en réjouir ? Même s'il échappe à la vulgarité du capitaine Marleau dont l'exhibition "césarienne" lui aurait en d'autres lieux valu condamnation pour outrage aux bonnes mœurs ; cela étant, rien n'empêchait les médias de censurer la diffusion de ce spectacle peu ragoûtant !

Les Guignols de l'info étaient-ils des devins ?

Image
Cliquer sur LIRE LA SUITE puis sur le lien ⇒  https://www.youtube.com/watch?v=STPopTOrPVE
Image
« Il faut aimer la vie pour planter des arbres. Il en est qui n’aiment que le pognon. Ils plantent donc des horodateurs. » B. Rodenstein (4 octobre 2019) Dessin de Phil L'article de Nicolas Pinot sur la prolifération des parcmètres à Colmar (L'ALSACE/DNA du 11/3/2021) a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Sans grande surprise, on retrouve une forte majorité d'insatisfaits, parmi lesquels : - Ceux qui manifestent leur mauvaise humeur, sans entrer dans les détails : « C'est devenu n'importe quoi, sans déconner. » F.T. - Ceux qui préfèrent faire leurs courses ailleurs : « Super, heureusement que la zone commerciale de Houssen n'est pas loin. » LMP « Ne pas aller au centre-ville ne me manque pas, et puis, on est si vite à Sélestat où le stationnement reste raisonnable. » S.C. Ce à quoi une internaute répond : « mdr, l'essence est gratuite, non ? Vraiment n'importe quoi. » B.S. - Les résignés : « Habitant le centre-ville et n’ayant pas de

Vaccination

Image
Eric Straumann Centre de vaccination de Colmar : PRIORITE AUX PLUS DE 75 ANS !   Les personnes, âgées de plus de 75 ans, n'ayant pu obtenir un rendez-vous par voie informatique ou téléphonique sont invitées à m'adresser un courriel sous ericstraumann@yahoo.fr précisant leur nom, prénom, adresse, date de naissance et numéro de téléphone. Stéphanie Villemin Plusieurs créneaux de vaccination sont actuellement disponibles dans le Haut-Rhin. Avec l’application Doctolib vous pouvez prendre rdv en quelques secondes pour vous et même pour vos proches (parents, grands-parents et même voisins) qui ne sont pas très à l’aise avec le numérique. Autour de mon pâté de maisons et dans ma famille nous avons créé une chaîne d’entraide et toutes les personnes prioritaires ont été vaccinées ou ont un rdv. Application a télécharger : https://www.doctolib.fr/