Articles

Affichage des articles du mars, 2020

"Sachez, Monsieur le Président, que nous ne laisserons plus nous voler notre vie..." - Annie Ernaux

Image
Cergy, le 30 mars 2020 Monsieur le Président, « Je vous fais une lettre/ Que vous lirez peut-être/ Si vous avez le temps ». À vous qui êtes féru de littérature, cette entrée en matière évoque sans doute quelque chose. C’est le début de la chanson de Boris Vian Le déserteur, écrite en 1954, entre la guerre d’Indochine et celle d’Algérie. Aujourd’hui, quoique vous le proclamiez, nous ne sommes pas en guerre, l’ennemi ici n’est pas humain, pas notre semblable, il n’a ni pensée ni volonté de nuire, ignore les frontières et les différences sociales, se reproduit à l’aveugle en sautant d’un individu à un autre. Les armes, puisque vous tenez à ce lexique guerrier, ce sont les lits d’hôpital, les respirateurs, les masques et les tests, c’est le nombre de médecins, de scientifiques, de soignants. Or, depuis que vous dirigez la France, vous êtes resté sourd aux cris d’alarme du monde de la santé et ce qu’on pouvait lire sur la banderole d’une manif en novembre dernier - L’État compte ses sou

Coronavirus

Image
Jean-Luc Mélenchon a publié sur Twitter un ancien discours qu’il avait tenu en avril 2017 dans le cadre des élections présidentielles. Le patron de La France Insoumise prédisait déjà un “krach sanitaire”. cliquer ici ↴ https://www.youtube.com/watch?v=aZ8rVzxFoLA

LE MONDE QUI MARCHAIT SUR LA TÊTE EST EN TRAIN DE REMETTRE SES IDÉES À L’ENDROIT [par Coline Serreau]

Image
Le gouvernement gère l'épidémie comme il peut… mais les postures guerrières sont souvent inefficaces en face des forces de la nature. Les virus sont des êtres puissants, capables de modifier notre génome, traitons-les sinon avec respect, du moins avec modestie. Apprenons à survivre parmi eux, à s'en protéger en faisant vivre l'espèce humaine dans des conditions sanitaires optimales qui renforcent son immunité et lui donnent le pouvoir d'affronter sans dommage les microbes et virus dont nous sommes de toute façon entourés massivement, car nous vivons dans la grande soupe cosmique où tout le monde doit avoir sa place. La guerre contre les virus sera toujours perdue, mais l'équilibre entre nos vies et la leur peut être gagné si nous renforçons notre système immunitaire par un mode de vie non mortifère. Dans cette crise, ce qui est stupéfiant c’est la rapidité avec laquelle l'intelligence collective et populaire se manifeste. En quelques jo
En cette période de crise Les problèmes des boulangers sont croissants… Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak, Les éleveurs de volailles se font plumer, Les éleveurs de chiens et les vétérinaires sont aux abois, Les pêcheurs haussent le ton ! Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont dans la merde, Tandis que les céréaliers sont sur la paille. Les brasseurs sont sous pression, Les viticulteurs trinquent. Les électriciens résistent. Pour les couvreurs, c’est la tuile Et certains plombiers prennent carrément la fuite. Dans l’industrie automobile, les salariés débrayent, Dans l’espoir que la direction fasse marche arrière. Chez EDF, les syndicats sont sous tension, Mais la direction ne semble pas au courant. Les cheminots voudraient garder leur train de vie, Mais la crise est arrivée sans crier gare, Alors… les veilleurs de nuits, eux, vivent au jour le jour. Pendant que les pédicures travaillent d’arrache-pied. Les croupiers jouent le tout pour le tout, Les dessinateurs fo

Coronavirus et confinement : le témoignage d'une photographe

En vérité je ne supporte pas du tout le confinement. C'est une atteinte à la liberté qui me semble grave. On traite tout le monde comme des idiots qui ne savent pas s'auto-protéger et respecter les bonnes règles pour protéger les autres. Bien sûr il y a eu quelques regroupements débiles de fêtards ... Mais de là à punir tout le monde ... Cela m'est insupportable. Je m'échappe d'ailleurs régulièrement dans la forêt proche, faisant fi de la barrière et des décrets préfectoraux qui y sont affichés, et ceci pour plusieurs heures, parfois assise sur un mirador à écouter les oiseaux et à méditer, parfois à traverser la végétation en-dehors des sentiers pour ne pas rencontrer d'éventuels gendarmes à vélo ... Je ne trouve pas la forêt plus contagieuse qu'un supermarché, au contraire ! On essaie de nous parquer dans des lieux ouverts où ils peuvent mieux nous surveiller et nous matraquer de PV. Ce confinement m'a appris à devenir roublarde à l'égard de la mar
Image
CORONAVIRUS « C’EST DE PIRE EN PIRE » REPORTAGE AU CŒUR DES URGENCES DE COLMAR [PHOTOS-TÉMOIGNAGES] Par charentelibre.fr, publié le 27 mars 2020 à 13h03 « C’est de pire en pire » : chef des urgences de l’hôpital de Colmar, Yannick Gottwalles alerte sur la situation « dramatique » de son service « proche de la rupture ». cliquer ici ↴ https://www.charentelibre.fr/2020/03/27/c-est-de-pire-en-pire-reportage-au-coeur-des-urgences-de-colmar-photos-temoignages,3579793.php
Image
[Coronavirus] Des initiatives citoyennes fleurissent un peu partout afin de venir en aide aux personnes en grande difficulté, suite à l'épidémie. En premier lieu, le personnel soignant, lui-même en grande souffrance. Ainsi, Pascal Weill, le charismatique tenancier du Café des Marchands a créé la page Facebook "Solidarité envers ceux qui nous aident et nous protègent" regroupant déjà plusieurs milliers de membres. Entraide et solidarité sont les maîtres-mots du groupe. cliquer ici ↴ https://www.facebook.com/groups/942902832809636/

Venise, une métaphore de notre monde

Image
Arièle Butaux « Je vous écris d’une ville coupée du monde. Nous vivons ici dans une parfaite solitude qui n’est pas le vide. Nous prêtons chaque jour un peu moins attention à ce que nous ne pouvons plus faire car Venise, en ces jours singuliers, nous ramène à l’essentiel. La nature a repris le dessus. L’eau des canaux est redevenue claire et poissonneuse. Des milliers d’oiseaux se sont installés en ville et le ciel, limpide, n’est plus éraflé par le passage des avions. Dans les rues, à l’heure de la spesa, les Vénitiens sont de nouveau chez eux, entre eux. Ils observent les distances, se parlent de loin mais il semble que se ressoude ces jours-ci une communauté bienveillante que l’on avait crue à jamais diluée dans le vacarme des déferlements touristiques. Le tourisme, beaucoup l’ont voulu, ont cru en vivre, ont tout misé sur lui jusqu’à ce que la manne se retourne contre eux, leur échappe pour passer entre des mains plus cupides et plus grandes, faisant de leur paradis un enfer. Ven
Nous sommes un certain nombre de gens de gauche, ayant participé à diverses listes aux dernières élections municipales. Nous nous sommes interrogés sur un soutien à une liste ou une autre. Nous nous sommes aperçus que plusieurs listes étaient soutenues par des anciens colistiers. Aussi, plutôt que de faire un choix qui ne conviendra qu'à quelques uns, nous préférons livrer une analyse sur l'état de la gauche à Colmar lors de ces municipales. État de la Gauche à Colmar Suite à la quasi disparition du parti socialiste et autres tendances sociales-démocrates tant au niveau national que local, on peut se demander où vont se situer ses électeurs traditionnels orphelins. Ce pôle politique était le principal opposant à Gilbert Meyer lors de certaines élections, par exemple derrière Serge Rosenblieh, puis a peu à peu disparu, victime de son éclatement des tendances et au succès des confrontations internes des listes de droite (Wagner, Klinkert, Burger, Straumann, etc…). À ce jour, on o

SAS : réponses au questionnaire

[SAS] Comme Tiefenbach Environnement, l'association Dynamisme et Qualité de Vie des Citoyens du Quartier Nord de Colmar avait adressé une lettre ouverte aux élus de Colmar Agglomération par le biais des messageries des mairies concernées, ainsi qu'aux différents candidats aux élections municipales de Colmar. Le sujet : se positionner par rapport à l'installation d'une structure pénitentiaire de type SAS sur la friche des anciens abattoirs et envisager d'autres options pour ce terrain. Nous n'avons eu aucun retour d'élus des autres communes que ceux de Colmar et lors de la réunion de Colmar Agglo le 13 février dernier, ils ont tous voté affirmativement à la cession du terrain de l'ancienne friche au Ministère de la Justice, y compris les élus de Colmar (sauf M. Hilbert et M. Denéchaud qui avait également la procuration de Mme Valentin ). Pour les candidats aux élections municipales de Colmar, nous avons pu rencontrer madame Villemin , et messieurs

Pollution au lindane

Jean-Paul ROTH 16 Rue du Tiefenbach 68920 WINTZENHEIM Association Tiefenbach Environnement Le 10/03/2020 À l’attention de Monsieur le Professeur Gilles-Eric SERALINI Monsieur le Professeur, Je viens vers vous à la suite du contact que vous avez eu avec Monsieur David LEFEBVRE et auquel vous avez eu l’amabilité de répondre avec diligence et célérité. Je préside l’association Tiefenbach Environnement qui lutte contre l’artificialisation des terres et la préservation de notre patrimoine agricole dans le secteur de Wintzenheim, à côté de Colmar dans le Haut-Rhin. Au détour de nos recherches, nous sommes tombés sur un scandale sanitaire, une pollution au lindane, enfouie à faible profondeur et à moins d’un km de l’Hôpital Pasteur et à sa verticale. Comme vous en a informé Monsieur LEFEBVRE, personne ne fait rien, tout le monde ferme les yeux et cette pollution s’étend vers les zones maraîchères de Colmar. Nous luttons de toutes nos force et pouvoirs pour que l’on nous débarrasse une fois po
Association Tiefenbach Environnement Aux lecteurs de Colmarinfo.com, L'Association Tiefenbach Environnement a adressé un questionnaire aux candidats aux élections municipales de Colmar et de de Wintzenheim : Gilbert MEYER - Stéphanie VILLEMIN - Liste OUVERTURE CITOYENNE - Tristan DENNECHAUD - Frédéric HILBERT - Eric STRAUMANN - Serge Nicole - Claude KLINGER ZIND. Ce questionnaire était intitulé "Prise en compte des ressources naturelles, agricoles et humaines pour un développement durable et harmonieux qui limiterait l’urbanisation galopante des périphéries urbaines et favoriserait une résilience des modes de vie face aux enjeux climatiques et sociaux". L'association ATE est aujourd'hui en mesure de fournir une synthèse des réponses à ce questionnaire. Sa lecture pourrait vous être utile pour une prise de décision plus éclairée dimanche prochain lors du 1er tour des élections municipales. [Des extraits du texte seront régulièrement publiés ces prochains jours sur
Image
Le 26 septembre 2018, Colmar info écrivait déjà : « Les habitants du quartier du Ladhof devront-ils chausser des bottes pour rentrer chez eux, par temps de pluie ? » Apparemment, rien n'a changé depuis (photo prise cet après-midi).
Image
Le cirque Meyer À l'heure où tous les candidats aux municipales mettent l'accent sur l'écologie, GM n'a rien trouvé de mieux que d'utiliser un vieux fourgon Citroën Type H dont le moteur est sûrement ce qu'il y a de plus écolo, pour sillonner la ville. Manque plus que le mégaphone pour annoncer l'arrivée du cirque.
Bernard Friedrich L'inattendue, surprenante, rassurante, probablement inquiétante surprise annoncée pour le deuxième débat de la campagne. Voir une tête de liste envoyer son « alter ego » au charbon dans ce genre d’événement constitue une grande nouveauté, une exclusivité qui doit retenir notre attention, surtout émanant d'un homme connu pour son autoritarisme. Le « geste » de Gilbert Meyer en faveur d'Yves Hemedinger surprend car il peut cacher tellement de raisons plus ou moins inavouables : geste démagogique pour illustrer ce « changement dans la continuité » et démontrer une révolution tardive de comportement ; grande lassitude voire fatigue liée aux ans devant un exercice jugé superfétatoire dans une campagne gagnée d'avance ; respect d'une promesse arrachée par l'ex rebelle pour l'abandon d'une velléité de faire liste à part et ainsi compromettre un plébiscite annoncé. Toutes ces éventualités en cachent peut-être une plus « vicieuse » bien dans le