29.9.19

Hommage à Chirac

Daniel EHRET

CHIRAC : 14 pleines pages hier dans les DNA (le plus important quotidien d'Alsace), encore sept pages aujourd'hui et sans doute autant après l'inhumation : le record de Johnny Halliday tremble !!! Tout cela, toutes ces tonnes d'encens pour un immobiliste "débonnaire" auquel on attribue une ribambelle de bonnes décisions dans le domaine de la politique étrangère, que l'on félicite pour avoir supprimé le service militaire obligatoire, mais qui s'est obstiné des années durant à faire péter des bombes atomiques pour occuper les militaires de métier, que l'on présente aussi (là ça devient presque marrant !) comme un prophète en matière de climat ("Notre maison brûle et nous regardons ailleurs", 2002), au sujet duquel on fait passer pour des peccadilles les emplois fictifs de la mairie de Paris (2 ans avec sursis) ou "le bruit et les odeurs" de l'immigration, ou la mort de Malik Oussekine (Pasqua, ministre de l'Intérieur), etc. Macron qui décrète un "deuil national" pour lundi (avec "obligation" pour les fonctionnaires de s'y associer formellement), alors que le pharaon dont on salue aujourd'hui les immenses mérites a quitté la scène politique depuis plus de douze ans... Pendant ce temps, à Rouen les gens s'inquiètent des conséquences possiblement catastrophiques en termes de santé publique d'un incendie "chimique" qui en dit long sur l'irresponsabilité de nos décideurs publics en matière d'environnement... Quand ce sera le tour de son fidèle ennemi Giscard, combien de pages dans notre journal d'Alsace ? Plutôt autant ou plutôt moins ?... Combien de pages pour Edgar Morin (98 ans) ou Robert Badinter (91 ans) quand décéderont ces justes ? J'ai voté Chirac en 2002. Je n'ai pas récidivé en 2017 quand il s'est agi de Macron et ne le regretterai jamais.