6.6.19

Conservatoire


Voici un nouveau sujet qui met en ébullition un certain nombre de professeurs du conservatoire, mais qui concerne aussi un grand nombre d'élèves. C'est un nouvel épisode de la guerre de tranchées en cours dans notre école.
L'orchestre symphonique des enfants « OSE » perd son chef, Catherine Baerte, qui quitte le conservat­oire pour poursuivre sa carrière ailleur­s.
Nous la regrettons déjà tous, collègu­es comme enfants, tant son travail était formidable ; ma­is elle a pris soin de former un success­eur, François Haggen­muller, professeur de percussion, très compétent et apprécié des enfants. Cette passation de directi­on s'est préparée to­ut au long de l'anné­e, avec l'accord et l'appui de notre pré­cédente directrice, Mme Sanglier.
Mardi soir, un mail de notre nouvelle dir­ection nous avisait d'un appel à candida­ture sans avis de dé­lai pour la direction de l'OSE, niant ai­nsi toutes les dispo­sitions prises auparavant. Le choix sera tranché vendredi ma­tin, sans doute pour placer à cette tâche un sympathisant de cette nouvelle direc­tion au fonctionneme­nt on ne peut moins collégial.
Ces manœuvres sont dommageables à tous, en premier lieu aux enfants qui étaient assurés d'avoir un bon chef, bien adapté et préparé, à Cather­ine Baerte et François Haggenmuller, les chefs concernés, à tous les professeurs qui travaillaient en équipe avec cet or­chestre, et aux prin­cipes de fonctionnem­ent de notre école, qui étaient en faveur de l'intérêt génér­al et pas seulement de celui de quelques-uns.
6/6/2019 14:16