Articles

Affichage des articles du octobre, 2021
Image
Photo : Edouard Dabrowski Le monument funéraire Voulminot, du nom de l'un des trois gardes nationaux tués sur le pont de Horbourg en 1870, a été réalisé par Auguste Bartholdi, suite à une souscription publique. Détérioré et enlevé en 1940, il a été remis en place à la fin de la guerre. D'une pierre tombale mal ajustée sort ce bras en bronze qui fascine petits et grands. Le monument est visible au cimetière municipal de Colmar, rue du Ladhof. En bordure de l'allée principale (Sud C) 55ème rang. [31.10.21]
Image
Fabien Nierengarten Jolie petite histoire Alors qu'en cette mi-journée de mardi, le timing explosait déjà et le planning se prolongeait encore, la vie, la vraie vie, m'a permis de croiser une jeune personne au destin peu commun. L'un de ces destins qui balaie d'un revers de la main, les propos de ceux qui ne croient plus en rien. Et qui prétendent que dans notre pays "vermoulu", tout est définitivement foutu. Attmane Taybouta est d'origine marocaine, mais né en Italie. A 14 ans, au milieu d'une scolarité difficile, sa mère décide de l'envoyer rejoindre son père du côté de Mulhouse, afin de lui offrir la chance de vivre des jours meilleurs. A son arrivée chez nous, Attmane ne parle pas un mot de français. Mais comme il le dit fièrement aujourd'hui, il n'était pas "le genre de jeune à rester toute la journée sur son canapé". Il se rend alors dans les bureaux de Sémaphore, l'association mulhousienne qui accompagne les jeunes dan
Image
Phil DNA éco-consommation : Une végétalisation renforcée contribue à une meilleure qualité de vie...
Bernard Rodenstein Très chers amis !   Avec FLAMES, notre jeune association qui a pour vocation de tisser et de renforcer les liens entre les uns et les autres, nous tiendrons, en cette première année de fonctionnement, au mois de décembre, un mini marché de Noël dans nos locaux au 6 rue de la Grenouillère à Colmar. Pour achalander ce marché éphémère nous faisons appel à tous les talents et à toutes les bonnes volontés ! Nous y vendrons les produits que nous savons réaliser mais aussi ceux que vous tous êtes en mesure de nous procurer. Pour réussir notre pari d’un café-restaurant axé sur la solidarité, il nous faut pouvoir compter d’abord sur l’esprit solidaire du plus grand nombre d’entre vous tous. Nous offrirons des repas et des cafés gratuits (suspendus) aux amis dans le besoin. Nos recettes associatives sont constituées par vos dons. En argent et en nature. En nature, nous serons reconnaissants de recevoir des - bredalas faits maison - des berawecka - des déco de Noël - des couron
Image
Yves Hemedinger [Annonce] Conformément à mes engagements de campagne, je créé le Conseil citoyen de circonscription. Espace de débats et de discussions, si vous souhaitez y participer, les candidatures pour le collège des citoyens sont ouvertes !

Lucien Fohrer fait citoyen d'honneur de la Ville de Colmar

Image
Lucien Fohrer en pèlerin. Pour ses multiples actions au service d'autrui, il vient d'être fait citoyen d'honneur de la Ville de Colmar. voir également ⇒ https://www.colmarinfo.com/2021/05/les-maisonnettes-de-lucien.html ⇒ https://www.colmarinfo.com/2021/05/eric-straumann-avec-son-illustre.html

Présidentielle 2022 : Le pass sanitaire ne sera pas obligatoire pour les meetings

 « La participation de tous les citoyens à la vie politique de la Nation est l’un des principes fondateurs de notre République. » Gérald Darmanin   Et si on remplaçait "politique" par culturelle, sportive, associative, culinaire, bistrotière... Nous retrouverions une vie normale pour tous, une Nation. MLRM  Le pass sanitaire ne sera pas obligatoire pour assister aux meetings et réunions politiques pendant la campagne présidentielle, a appris vendredi l’AFP auprès de l’entourage du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Dans un courrier envoyé le 28 septembre « aux présidents des principaux partis politiques et aux présidents des groupes au parlement » et consulté par l’AFP, Gérald Darmanin a indiqué que le pass sanitaire n’était « pas exigé des participants » aux réunions politiques. Le Conseil constitutionnel avait tranché « La participation de tous les citoyens à la vie politique de la Nation est l’un des principes fondateurs de notre République », écrit le ministre, avan

Toutes les précisions sur le marché de Noël de Colmar

Image
cliquer ⇒  ici
Bernard Rodenstein Chronique épidermique C’est le fond qui manque le plus   Désolé de contredire notre adorable Jean de La Fontaine. Le fond n’est pas ce qui manque le moins, mais le plus. J’y ai songé hier soir, en regardant le film consacré à la pneumologue Irène Frachon qui a dénoncé le scandale du Mediator, ce médicament mis sur le marché par les laboratoires Servier et qui a causé la mort de plusieurs centaines de personnes. Avec la complicité de l’agence de surveillance des produits de santé. Tout le système scientifique et commercial était vent debout contre cette femme déterminée et courageuse. On a voulu la faire taire. Elle a finit par gagner devant les tribunaux avec des preuves irréfutables. Le médicament incriminé a dû être retiré de la vente et les victimes ont pu être indemnisées. Ce qui a « fait courir » Irène Frachon ce n’était ni l’argent ni sa renommée. Encore moins son prétendu narcissisme. Elle a aimé les patients dont elle a eu à s’occuper et elle a souffert

Les Bains municipaux de Strasbourg

Image
Michel Spitz Inaugurés en 1908, les Bains municipaux de Strasbourg de Fritz Beblo, architecte-urbaniste de la Ville de Strasbourg (1872-1947) ont vu passer des générations entières dans leurs bassins. Ils comprennent deux bâtiments conçus : - l’un, à des fins curatives : un bâtiment thermal construit entre 1904 et 1911 (piscines, bains romains…) - l’autre, à des fins de loisirs : un bâtiment médicinal construit entre 1908 et 1911 (hydrothérapie, luminothérapie, inhalations, bains de boue, de sel ou de soufre). Le premier établissement, restauré et modernisé conserve l'esprit d'origine. Il va rouvrir ses portes au public après deux ans de rénovation. Ce joyau architectural de la Neustadt, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est lui aussi classé monument historique. La rénovation, menée par Eiffage, a été conçue par les cabinets Chatillon Architectes et TNA architectes. Le site, propriété de la Ville, sera exploité en délégation de service publique par la société Equalia. P

Présidentielle 2022

Michel Naudo Je suis effaré d'entendre Michel Barnier déclarer qu'il aurait été plus simple de supprimer la TVA sur le gaz et l'électricité plutôt que de recourir à un "chèque inflation". Tout le monde sait qu'en politique et particulièrement en période électorale, les propositions simplistes foisonnent. S'agissant de l'Union Européenne, nous sommes habitués à entendre des discours accusant l'UE de tous les maux alors même que les décisions ou les directives en cause, sont prises par les Etats membres eux-mêmes, en accord avec le Parlement européen. Entendre un ancien commissaire européen comme Barnier, parfaitement au fait du droit européen et qui de plus s'est illustré brillamment en conduisant les négociations du Brexit, se vautrer de la sorte avec des déclarations dignes d'un Zemmour, c'est tout simplement affligeant. Certes, il faut qu'il donne des gages aux militants LR qui ne brillent pas particulièrement par un engagement pr
Bernard Rodenstein Chers amis, chères amies, Étant donné que nous souhaitons faire des travaux d’agrandissement de la cuisine du « FLAMES », nous nous sommes trouvés ce matin, en réunion d’équipe, contraints à faire un choix entre une ouverture reportée de plusieurs semaines et une ouverture plus rapide mais sans les travaux. Nous avons opté pour cette deuxième solution, ne voulant pas perdre le bénéfice de la période du marché de Noël qui attire beaucoup de monde à Colmar. La durée d’instruction du dossier pour les travaux est estimée à deux ou trois mois. Nous ferons donc intervenir les entreprises au cours de l’hiver au début de l’année prochaine, période commercialement plus creuse. Notre hâte, maintenant, est de permettre à Susy et à Marcel d’accueillir nos clients et nos amis le plus rapidement possible, après l’obtention de la Préfecture du droit d’exploitation. Une équipe de bénévoles s’est retroussée les manches pour nettoyer le café-restaurant de fond en comble, cet après mid
Image
Le Canard enchaîné
Didier van Cauwelaert L'ECRIVAIN, LES COURGETTES ET LE PASS SANITAIRE Niché au cœur d’un village des Bouches-du-Rhône, c’est l’un des salons du livre que je préfère. Il a été créé en 1990 à Fuveau sous l’égide d’Edmonde Charles-Roux par un passionné, Jean Bonfillon. Aujourd’hui, sa veuve Christiane et une trentaine de bénévoles continuent d’animer avec la même ardeur Les Écrivains en Provence, rendez-vous festif que le succès n’a jamais dénaturé. Nous dédicaçons sous les platanes, en haut du boulevard Loubet où se tient le marché des producteurs locaux, et cette union géographique des maraîchers, des artisans et des auteurs stimule autant la gourmandise que l’envie de lire et d’échanger. Cette année, après une demi-douzaine de décrets contradictoires, la préfecture a exempté du pass sanitaire les acheteurs de courgettes, de charcuterie, de miel et d’objets d’art pour l’imposer aux seuls amateurs de livres. Dans le strict respect de leur interprétation de la loi, les bourreaucrates
Hervé Kempf (Reporterre) Édito — Politique Le rôle de l’extrême droite : faire oublier la crise écologique L’attraction de M. Zemmour suscitée par les médias oligarchiques détourne l’attention des problèmes urgents de la crise écologique. La fonction de la haine contre l’islam et les migrants ? Maintenir le système actuel de privilèges. Au risque d’entrer dans une spirale incontrôlable de violence et de chaos. Un voyageur persan en serait ébahi : comment le pays qui s’est longtemps glorifié d’être la « patrie des droits de l’Homme » peut-il glisser avec une délectation morbide vers une forme moderne de fascisme ? Comment un histrion de plateaux télé, plusieurs fois condamné pour provocation à la discrimination raciale et à la haine religieuse , peut-il se retrouver en position d’imaginer accéder à la présidence de la République ? Comment un milliardaire habile, héritier d’une fortune bâtie sur l’exploitation coloniale et coupable de corruption en Afrique , a-t-il pu donner une audience
Bernard Rodenstein Chronique épidermique Ils rament, nous ramons, vous ramez… Le niveau des salaires versés est un indicateur très objectif du degré de respect que les employeurs ont à l’égard des employés. Je lisais ces jours-ci que pour un maillot payé 29 euros en magasin, la part des salaires des producteurs était de 0,6 % ! Une misère. À l’image de la situation dans laquelle survivent des dizaines de millions d’humains, considérés comme des quantités négligeables par les intermédiaires qui se payent sur leur dos. Ainsi va le monde, depuis toujours, semble-t-il. Aux uns, le labeur et l’humiliation, à d’autres, le bénéfice de leur exploitation. Caricatural ! M’objectera-t-on. Peut-être, mais pas tant que cela. S’il existe encore une « classe moyenne », le fossé entre très riches et très pauvres s’accroît toujours. Le salaire perçu est un indicateur, mais un parmi d’autres. La somme des dépenses contraintes en est un autre. Force est de reconnaître que le total des charges obligatoire

Alain Eschenlauer à l'Espace Malraux

Image
Michel Spitz Après des mois de privation, Alain Eschenlauer présente dans cette exposition le résultat de ses réflexions introspectives, pour la plupart réalisées pendant le confinement. Patiemment, avec application, il prend le temps de dessiner à l’encre, de poser avec attention des ensembles d’aplats de couleurs, comme des apparitions de vie au fond de boîtes de pétri. Alain Eschenlauer invite le visiteur à se questionner sur le monde, un monde tendant plus à être subi que vécu. Son travail renvoie, à la fois par le traitement mais aussi par le choix des sujets, à une imagerie connotée dans le temps, celle des encyclopédies, des cabinets de curiosité, ou encore des collections naturalistes de la fin du XVIIIème siècle.

Exposition "Têtes à têtes" au Musée Unterlinden

Image
Télécharger l'invitation ⇒ https://drive.google.com/file/d/1FMDtxOhLdpiOY4Cing55gxFwOhojTI-x/view?usp=sharing
Image
Votre invitation -  Your Invitation Si ce message ne s'affiche pas correctement cliquez ici | If this message is not correctly displayed, click here NOUS AVONS LE PLAISIR DE VOUS INVITER au Salon International d'Art Contemporain art3f MULHOUSE 19 > 21 Novembre 2021 Rendez-vous pour 3 jours de partage et de découvertes, accessibles et ouverts à tous! Que vous soyez amateur d’art, collectionneur ou simplement curieux de découvertes, art3f Mulhouse est l’occasion d’acquérir des œuvres des plus abordables aux plus prestigieuses. TÉLÉCHARGEZ VOTRE INVITATION Plus d'infos concernant le salon IT'S OUR PLEASURE  TO INVITE YOU to the International Contemporary Art Fair art3f MULHOUSE November 19 > 21 - 2021 3 days to discover and appreciate the exhibition which is open to everyone!   If you are an art lover, a collector or just curious to experience new things "art3f Mulhouse" is the opportunity to acquire from affordable works of art to the most prestigious. DOW

Un bel exemple de démocratie !

Marie-Laure Ruiz-Maugis L'article 2 du nouveau projet de loi consacré à la crise du Covid a été adopté dans la soirée de ce mercredi (74 voix pour, 73 contre). Cet article, dénoncé par les oppositions de droite et de gauche, rend possible la prolongation du pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022. 147 votants sur 577 députés. Un bel exemple de démocratie ! J'aimerais rappeler que l'indemnité mensuelle d'un député s'élève à 7 239,91 € brut. Ça autorise en effet quelques absences (on sait déjà que Coralie Dubost était hier soir au restaurant...). Le prolongement du pass sanitaire ne changera pas grand-chose à la situation sanitaire. Ceux qui à ce jour ne sont pas vaccinés par conviction ne vont pas se précipiter. De même ceux qui n'ont pas fait vacciner leurs enfants. Une société du contrôle permanent et de la contrainte, ça n'est jamais très bon signe... "Publié en dernière minute, un amendement gouvernemental à la loi "portant diverses disposit
Jean-Pierre LUMINET revient sur le pass sanitaire Le pass sanitaire, temporaire ? Faites-moi rire. Lorsque dans une petite série de billets d'août et septembre je me suis élevé contre le pass de la honte avec quelque argumentation, j’avais eu des réactions très variées, allant de l’applaudissement à l’insulte. Je me souviens en particulier de commentaires non agressifs à mon égard mais quand même favorables au pass, du genre « mais enfin Jean-Pierre, pourquoi faire un tel foin, tout ceci c’est provisoire et pour notre bien, de toute façon cela va s’arrêter le 15 novembre ». J’avais rétorqué qu’il ne fallait pas « rêver du genou » et que le pass de la honte serait à coup sûr prolongé au moins jusqu’aux élections, ce qui m’a valu d’être une fois de plus traité de complotiste, de délirant, de perdu pour la science, de sénile et autres amabilités. C’est donc à la surprise générale, complète et totale de cette gent lucide et confiante que le gouvernement a décidé très démocratiquement